WIMBLEDON : Muguruza met fin à 19 ans d'attente en Espagne


WIMBLEDON : Muguruza met fin à 19 ans d'attente en Espagne

Garbiñe Muguruza est devenue la première joueuse espagnole à se hisser en finale de Wimbledon depuis 19 ans, grâce à sa victoire face à la Polonaise Agnieszka Radwanska jeudi, avant le choc opposant Maria Sharapova à Serena Williams.

A 21 ans, Muguruza marche sur les traces de son illustre aînée Arantxa Sanchez, deux fois finaliste à Londres, en 1995 et 1996.

Samedi, elle tentera d'aller plus loin en imitant une autre de ses compatriotes Conchita Martinez, seule joueuse ibérique à avoir conquis le "Venus Rosewater Dish" en 1994.

La 20e mondiale, qui vivait sa première demi-finale majeure, a fait la différence par sa fougue et sa puissance contre la relanceuse Radwanska, plus expérimentée qu'elle à Wimbledon.

Finaliste il y a trois ans, la joueuse polonaise avait disputé une autre demie en 2013 dans le temple du tennis.

Ex-N.2 mondiale - meilleur classement en 2012 - redescendue au 13e rang à cause d'un début de saison médiocre, "Aga" avait retrouvé des couleurs sur l'herbe londonienne.

Sa défense et la variété de son jeu lui avaient permis de se hisser jusqu'au dernier carré, sans toutefois croiser une seule joueuse du Top 20 en raison des nombreuses surprises qui ont émaillé le tournoi.

Muguruza avait elle dû successivement écarter l'Allemande Angelique Kerber (N.10), la Danoise Caroline Wozniacki (N.5) et la Suissesse Timea Bacsinszky (N.15), demi-finaliste à Roland-Garros.

La jeune Espagnole, sorti de l'anonymat à Paris en 2014 en pulvérisant Serena Williams au deuxième tour (6-2, 6-2), s'est surprise elle-même sur une surface qu'elle a eu du mal à apprivoiser.

Sur un court central baigné de soleil, c'est elle qui a pris les choses en main d'entrée en matraquant Radwanska de coups gagnants (39 contre 16).

La Barcelonaise semblait se diriger vers une victoire vite expédiée quand Radwanska, menée 3-1 dans la deuxième manche, s'est soudain rebellée.

La joueuse de Cracovie, 26 ans, a opposé une défense tout terrain à Muguruza dont les frappes se sont déréglées (23 fautes directes contre 7).

L'ex-N.2 mondiale a empilé six jeux d'affilée pour égaliser à une manche partout et prendre un avantage crucial au début du troisième set. Le match a alors pris une autre tournure.

- Ascension vers le Top 10 -

Radwanska a servi pour mener 2-0. Mais Muguruza a retrouvé sa puissance pour débreaker et arrêter l'hémorragie.

Malgré la montée en charge de Radwanska, l'Espagnole a breaké pour mener 4 à 2.

Muguruza, qui ne compte qu'un titre dans son palmarès (Hobart, 2014), a chassé les marques de nervosité entrevues au deuxième set pour terminer la partie.

"J'ai travaillé toute ma vie pour ça. Je ne trouve pas les mots", a affirmé, émue, Muguruza qui intégrera le Top 10 lundi pour la première fois de sa carrière.

"C'était un match difficile. Agnieszka a tellement d'expérience, mais je n'ai jamais cessé de me battre", a ajouté la 20e mondiale, dont les parents devraient rallier Londres samedi pour la finale.

La jeune Espagnole sera l'outsideur quelle que soit l'adversaire: la N.1 Serena Williams ou la N.4 Maria Sharapova, qui s'affrontaient dans l'après-midi.

Jeudi 9 Juillet 2015




Dans la même rubrique :