WAKHINANE NIMZATT : Deux morts pour une affaire d’œufs pourris


WAKHINANE NIMZATT : Deux morts pour une affaire d’œufs pourris
La violence gagne de plus en plus certains quartiers de la banlieue dakaroise. Deux jeunes viennent de rendre l’âme à la suite d’une bagarre suivie d’un lynchage, au quartier de Wakhinane Nimzatt, précisément à la rue 229.  Selon « EnQuête », c’est un repris de justice, O. Ndiaye, qui est à l’origine de la tension.
Ce dernier a eu hier une prise de gueule avec  le boutiquier du coin, Amadou, qui lui aurait vendu, s’est-il en tout cas plaint, des œufs pourris. Après  un refus catégorique de ce dernier de restituer les sous qu’il réclamait, O. Ndiaye part chercher des renforts. C’est un gang de sept jeunes qui débarque alors sur les lieux.
Le boutiquier les voyant arriver se barricade. Ne pouvant pénétrer dans la boutique, ils abreuvent Amadou d’injures. C’est alors qu’un certain Laurent Mendy qui habite dans le coin se pointe sur les lieux pour raisonner ces jeunes furieux. Ils vont le malmener. Le frère de Laurent, Michel Mendy, qui s’est lui aussi présenté sur les lieux, sera poignardé au moment même où il tentait de fuir. La violence du choc est telle que la lame traverse la poitrine du malheureux d’un bout à l’autre.
 
C’est alors que la foule se rebelle et pourchasse ces jeunes agresseurs. L’un d’entre eux sera tabassé violemment. Transporté à l’hôpital Roi Baudouin de Guédiawaye, il y reçoit des soins avant d’être transporté au commissariat de Police de ladite localité où il rendra l'âme, nous dit-on, des suites de ses blessures. Au total, ce drame aura causé deux morts, pour une banale histoire d’œufs…
 
Mardi 10 Novembre 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :