WADE chassait les rebelles du Pds: Idrissa Seck va-t-il suivre les traces de son Maitre en excluant Oumar Guèye ?


WADE chassait les rebelles du Pds: Idrissa Seck va-t-il suivre les traces de son Maitre en excluant Oumar Guèye ?

     Tous ceux qui avaient défié Abdoulaye Wade dans le Parti démocratique sénégalais ont été exclus par le « Pape du Sopi ». Idrissa Seck, « l’élève de Wade » qui fait face à la première grande fronde au sein de son parti va-t-il suivre les traces de son ex-mentor ? En tout cas, Oumar Guèye a choisi de rester dans « Rewmi » et dans le gouvernement, malgré son limogeage du poste de chargé des élections et de l’intérieur.
     Le leader du parti Rewmi va devoir donc faire face à une résistance au sein de son parti après avoir secoué la mouvance présidentielle à travers des sorties contre les choix politiques du président, Macky Sall. Après avoir démis le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement Oumar Guèye de ses fonctions de chargé des élections et de l’intérieur de Rewmi, le maire de Thiès s’attendait surement à ce que son mentor quitte le navire. Sa surprise sera certainement grande quand il apprendra que l’ancien Pcr de Sangalcam a décidé de rester à Rewmi tout en réaffirmant son ancrage dans le gouvernement. Il a estimé ce mardi que le bilan dressé par Idrissa Seck ne reflète pas la réalité. Il a ajouté que les déclarations faites par le maire de Thiès « n'engagent pas Rewmi ». « On ne peut pas être dedans et dehors à la fois », a lancé Oumar Guèye.
      L’ancien Pcr de Sangalcam veut certainement laisser au maire de Thiès l’initiative de leur divorce. Mais aussi le défier. Une chose rare. C’est presque la première fois qu’un responsable de Rewmi défie publiquement Idrissa Seck. Awa Guèye Kébé avait quitté le maire de Thiès, mais s’était abstenu de le défier publiquement.
     En prenant une telle décision, Oumar Guèye semble avoir mesuré la portée de son geste. Pour nombre de ses partisans, M. Guèye «  ne doit rien au maire de Thiès ». «  Il a préféré rester avec lui pendant les moments difficiles. Quand Wade traquait les partisans du maire de Thiès, Oumar Guèye a résisté. Il ne peut pas continuer à suivre Idrissa Seck dans ses choix politiques », lance un proche du ministre de l’Assainissement.
Le  tableau dressé par ce partisan de M. Guèye ne semble pas être pris en compte par les responsables qui sont restés fidèles au maire de Thiès.  Pour ceux-ci, Oumar Guèye veut mener des activités fractionnistes au sein du parti. La rupture semble ainsi consommer entre les deux « amis ». Mais la réal Politik impose une cohabitation mouvementée.  
 
Pressafrik
Dakaractu2




Mercredi 10 Avril 2013
Notez


1.Posté par la tendance le 10/04/2013 11:55
Idy est un dictateur de première instance,il n'ira nulle part,il continuera de recolter les fruits de sa sortie!! il n'y pas de démocratie dans son parti!!il est tro pressé sur son avenir,et il fera tout et n'arrivera jamais a la tete du pouvoir!!!ces pratiques malhonnétes et irespectueux ne seront jamais accepté par les militants dignes de Rewmi

2.Posté par ibou le 10/04/2013 12:03
IDY : LE PIGEON VOYAGEUR. SUR QUEL ARBRE VA T-IL ENFIN SE POSER?

3.Posté par gambel le 10/04/2013 12:29
je ne croix pas a une rebellion mais c'est juste qu'idi est entrain de tirer les conséquences de ses declarations d 'un homme de mauvaise foi car on ne peut pas etre dans une coalition,detenir des ministres dans le gouvernement et pas n'importe les quels et critiquer les choix strategiques du president de la republiquue tout en s'attaquant a son premier ministre et a sa politique et continuer a entretenir le compagnonage ,c'est anormal ,inélégant et déloyale .

4.Posté par Zigouille le 10/04/2013 12:50
Tel père tel fils, je vois ici les mêmes pratiques de wade. Il faut se méfier de idy c est pas un type bien et recommandable. Je n ai pas du tout confiance en lui pour diriger notre cher Sénégal. C est un dictateur.

5.Posté par Zenit le 10/04/2013 12:57
j n souhaite pa la rupture entr oumar et idy leur relation date d lontemp seytané bakhoul

6.Posté par Bounkhatab le 10/04/2013 13:40
Chers journallistes , oubliez ces pietres politiciens et parlez nous de ce qui peut developper ce pays.

7.Posté par nonb dou deug le 10/04/2013 14:05
des traotres on en trouve partout et oumar gueye est le roi des traitres

8.Posté par Beug Deug le 10/04/2013 14:33
Je salue tous mes compatriotes.
Je voulais juste apporter ma modeste contribution au débat actuel dans mon pays.

Entre Ngorsi et le gouvernement je veux dire que si on est avec quelqu'un et si on est sincère, on doit lui dire la vérité, mais on doit lui dire la vérité en face sans intermédiaire et surtout pas par presse interposée. Si Idy voulait que le gouvernement réussisse, il allait appeler le Président et lui dire de rectifier le tir et de dire aux sénégalais la réalité sur l'état des caisses de l'état à son arrivée. Ce que j'ai constaté est que Idy panse toujours que c'est par des calculs qu'il pourra passer pour devenir président. Là vraiment je doute de son intelligence. Si on est intelligent, on doit pouvoir analyser ses échecs et éviter de faire les mêmes erreurs que dans le passé.

Entre Ngorsi et les ministres Omar Gueye et Pape Diouf, tout ce que je peux dire c'est qu'on ne peut pas envoyer ses "enfants" au front et vouloir la défaite de leur troupe. S'il voit que leur troupe n'est pas bien managé, à mon avis, il doit, soit donner des conseils à celui qui dirige la troupe pour qu'il améliore son management ou demander à ces enfants de revenir à la maison avant qu'ils soient tués au front.

9.Posté par deskupp le 10/04/2013 17:10
Il n'y a pas encore eu dépouillement et ce Monsieur affirme déjà que Cheikh Amar est le moins disant. Comment le sait-il par anticipation? A moins qu'une personne corrompue qui travaille chez l'Autorité Contractante ne souffle à la société de Amar les offres financières soumises par les autres postulants au marché. NEKHOUL BA NEKHOUL MAIS SENEGAL DOU DEM SAMA GARS YI

10.Posté par Galsen le 10/04/2013 17:27
C'est dommage au Sénégal les strapontins constituent une fin en soi; tout le monde parle des ministères importants confiés à REWMI alors que là n'est pas le problème parce que d'abord ses ministères ne sont pas aussi importants qu'on le dit , ensuite même s'ils étaient importants, stratégiquement Idy et REWMI sont de loin plus importants car ils inscrivent leurs actions dans l'avenir, soyons donc plus clairvoyants!



Dans la même rubrique :
Wade a repris les airs

Wade a repris les airs - 23/10/2014