Vous voulez devenir français par naturalisation : Comment réussir votre entretien d’assimilation ? (Par Aliou TALL)

Dans l’exercice d’une mission « Naturalisation » du ministère français de l’immigration que j’ai pilotée, je me suis rendu compte que beaucoup d’étrangers voulant devenir français par naturalisation sont recalés parce que leur entretien d’assimilation s’est mal passé. Parmi les centaines de décisions de rejet et d’ajournement que j’ai traitées, le défaut d’assimilation revient souvent comme motif. De mon expertise du droit des étrangers en France et de l’expérience de cette mission, j’apporte ces éléments qui aideront les postulants la nationalité française à réussir leur entretien d’assimilation.


Pour devenir français par naturalisation, vous devez être assimilé à la communauté française.
Le code civil français exige de l’étranger qui souhaite être naturalisé qu’il soit assimilé à la communauté française. Cela ne veut pas dire que vous devez blanchir votre peau, changer votre nom de famille, changer de religion ou oublier votre langue maternelle pour ressembler à Molière ou à la Marianne. On attend de vous que vous parliez suffisamment la langue française, que vous ayez des connaissances élémentaires sur l’histoire de la France, ses us et coutumes et ses institutions ; et que vous adhériez à sa culture, à ses  principes et ses valeurs. Vous devez passer un entretien lors duquel un agent de l’Etat va apprécier vos connaissances à ce niveau. Si l’agent estime que votre niveau est faible, votre demande de naturalisation sera  probablement rejetée avec une décision du genre :
« Vous avez formulé une demande en vue d’acquérir la  nationalité française. Après examen de votre dossier de naturalisation, j’ai décidé, en application de l’article 44 du décret n° 93-1362 du 30 décembre 1993, de rejeter votre demande.  En effet, après examen du compte rendu de votre entretien d’assimilation, je constate que votre niveau de connaissance est insuffisant  dans les éléments fondamentaux relatifs :
  • Aux grands repères de l’histoire de France,
  • Aux règles de vie en société (Culture, principes, valeurs et instituions de la République),
  • A la place de la France dans l’Europe et dans le monde. »
Pour réussir votre entretien d’assimilation et optimiser vos chances d’être admis(e) dans la citoyenneté française, il faudra vous préparer à bien répondre à des questions tirées des sujets énumérés ci-dessus. Pour vous aider dans cette démarche, je vous présente ci-dessous les principales questions auxquelles il faudra s’attendre, tirées de l’expérience de la mission « Naturalisation » que j’ai dirigée (La liste n’est pas exhaustive et les libellés peuvent êtres différents). L’entretien dure en moyenne entre 10 et 30 mn pour 5 à 10 questions, plus ou moins difficile en fonction de votre niveau d’instruction.
 
Les questions relatives à  l’histoire, à la culture française  et à votre motivation à devenir français(e).
Quelle est la date de la révolution française ? Que symbolise la prise de la Bastille ?
Que représente la date du 11 novembre ?
Que représente la date du 14 juillet?  (Ne répondez pas les attentats de Nice)
Que représente le 1er mai et le 08 mai ?
Quelle est la date la déclaration des droits de l’homme et du citoyen ?
Pouvez-vous citer le nom d’un roi de France ?
Qui est Jean moulin, Robespierre, le Général de Gaulle, François Mitterrand, …. ?
Citer le nom de célèbres écrivains de la littérature française.
Pouvez-vous citer des plats typiquement français ?
Pouvez-vous citer le nom d’un chanteur, d’un sculpteur, d’un cinéaste, d’un peintre et d’un célèbre sportif français ? 
Pourquoi voulez-vous devenir français ? Qu’est ce vous apportera de plus la nationalité française ?
Combien de voyages vers votre pays d’origine faites-vous par an ?
Est-ce que vous parlez français dans votre travail et dans votre vie quotidienne ?
Quels sont vos liens personnels, familiaux ou matériels avec la France ?
Participez-vous à la vie sociale dans votre localité ? Faites vous partie d’une association ? Fréquentez-vous des personnes qui ne sont pas de même origine que vous ?
Êtes-vous en contact permanent avec vos proches dans votre pays d’origine ?
Quel est votre parcours ou votre projet professionnel ?
 
 
 
Les questions relatives  à la géographie, aux institutions, symboles, principes et valeurs  de la France.
Combien de régions et de départements compte la France ?
Dans quelle région se trouve votre département de résidence ?
Pouvez-vous citer 2 fleuves en France ?
Pouvez-vous citer 2 chaines de montagne en France et en Europe ?
Qu’est ce que c’est que le parlement ? Qui vote la loi ?
Pensez-vous que voter est un geste important ?
Comment s’appelle le Chef de l’Etat, le premier ministre et le ministre de l’intérieur français ?
Citez une loi qui marque l’actualité politique et syndicale en France ?
Nous sommes actuellement sous quelle république ?
L'Union Européenne compte combien d’Etats membres et depuis quand la France en est membre ?
Quelle est la durée du mandat du Chef d’Etat, des députés et des maires ?
Que signifie la Marianne ?
Quel est l’hymne national de la France ?
Quels sont les couleurs du drapeau national et à quoi renvoient-elles ?
Quel est l’âge obligatoire de la scolarisation en France ?
Que pensez-vous du port de signes religieux dans l’espace public ?
En quoi se traduit le devoir de fraternité nationale ?
Citez un droit et un devoir qui découlent de la citoyenneté française.
Quelles sont les 3 valeurs officielles de la république française?  Quelle quatrième valeur républicaine est reconnue de  fait ?
Partagez-vous les principes de la démocratie et notamment l’égalité homme-femme ?
 
Dans d’autres articles, je développerai des éléments qui aideront les postulants à la nationalité française par décret à répondre à ces questions et à réussir leur entretien d’assimilation à la communauté française.
Aliou TALL,
Président du Réseau Africain de Défense des Usagers, des Consommateurs et du Citoyen
(RADUCC)
Email : raducc@hotmail.fr
 
Vendredi 5 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :