Voter envers et contre tout! (Par Amadou Tidiane Wone)


La campagne électorale bat son plein ! Les partis et coalitions de partis rivalisent d'ardeur pour gagner nos suffrages. Puisque je fais partie des chanceux qui ont déposé, et récupéré à temps (!) la nouvelle carte d'identité numérisée, je prie le Seigneur d'arriver au jour J en pleine forme.


Aux vu des difficultés incroyables rencontrées par nos compatriotes, je suis en effet bienheureux d'avoir mis, en lieu sûr, cette seule arme à la disposition des citoyens pour dire leur fait aux politiciens. Je l'affûte donc. Consciencieusement. Résolument. Au point de subir tous les soirs (deux minutes fois quarante-sept listes de temps d'antenne ) la campagne électorale officielle diffusée sur la chaîne de télévision publique RTS. Cela demande beaucoup d'abnégation et de sens du devoir. Mais on s'y prête. Alors, vu que le jour du vote il est suggéré de ne prendre que cinq listes sur les 47 avant d'entrer dans l'isoloir et faire son choix définitif, j'ai commencé à procéder par élimination pour, le moment, venu gagner du temps et ne pas en faire perdre aux électeurs suivants. Sans dévoiler le secret de mon vote, je crois qu'il est permis de s'interroger sur les termes du choix à venir. Et d'abord partir du constat, généralement partagé, que la douzième législature a été décevante. Aucune proposition de loi. Aucune initiative parlementaire pour mettre en œuvre la mission de contrôle de l'exécutif dévolue au législatif. Le fait que plusieurs des députés de la majorité de cette législature ne figurent pas sur les nouvelles listes est une sanction de ce manque de performances. Espérons que les nouvelles recrues feront mieux si les populations leurs accordent leur confiance. L'un des premiers termes de mon choix personnel serait de ne pas reconduire à l'Assemblée une majorité qui a failli à sa mission. Il me semble aussi indiqué d'éliminer des listes dont on découvre, pour la première fois, les protagonistes. Sans antécédents militants, notoirement connu, ou autres, des visages apparaissent sur le petit écran et prétendent changer la face du monde. Ce qui n'est pas au cœur du débat législatif. M'enfin... Il y a également des listes de politiciens professionnels qui naviguent au gré des vents et au hasard de leurs intérêts personnels. Ils ne trompent plus qu'eux-mêmes mais ne le savent...pas encore! Au fond, ils se contentent juste d'amuser la galerie et de profiter des subsides et opportunités qu'offre la duplicité en Politique. Il y'a enfin des listes attrayantes par la qualité de leurs investitures et la fraîcheur de leur profils. Ils apportent une lueur d'espoir et un brin de renouveau à la Politique et au sens de l'engagement citoyen. MIs il y'a des candidatures de résistance et de refus. C'est parmi celles-ci et celles-là que je compte piocher les cinq que je prendrai pour entrer dans l'isoloir... non je ne vous dirai pas lesquelles! Cherchez et vous allez trouver! Pour toute dire, affûtons nos cartes et le jour venu, pensons à l'avenir de notre pays. Voter est un acte sérieux. C'est un acte de Foi. Un acte qui nous engage pour les cinq ans à venir!Que personne ne nous en distraie par des manœuvres dilatoires. À vos cartes citoyens! Amadou Tidiane WONE woneamadoutidiane@gmail.com
Vendredi 14 Juillet 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :