Vote des militaires: un gendarme à la retraite se lâche et crache ses quatre vérités


Vote des militaires: un gendarme à la retraite se lâche et crache ses quatre vérités
DAKARACTU.COM Khadim Diop est retraité de la gendarmerie et aussi membre de la société civilo-militaire. A ce titre, il s'est particulièrement préoccupé des conditions dans lesquelles le vote des hommes en tenue et des para-militaires est géré. Son expérience et ses constatations ont poussé cet ancien major à s'exprimer sur ce sujet et à accorder un entretien au journal Sud-Quotidien. "Le vote des militaires pendant deux jours suscite quand même des suspicions parce qu'aussitôt après le premier jour de scrutin, on ne dépouille pas et on va garder les urnes quelque part avant que le vote ne se poursuive le lendemain", remarque t-il. Il estime que le vote des militaires peut se faire le même jour que les autres et réfute en bloc les allégations des responsables qui soutiennent que tous les militaires ne peuvent pas venir ensemble ; certains sont en service et donc ils doivent attendre la relève le lendemain. M. Diop Khadim ajoute que "l'on doit faire de sorte que tout ce qui peut contribuer à amener un trouble à l'ordre public soit écarté. Que ce soit la fraude, le bourrage des urnes, le trucage..." Aux fins d'éviter tout litige, nous noterons que dans de nombreux pays démocratiques, les militaires et para-militaires votent le même jour que les civils. Pourquoi maintenir un processus, sujet aux controverses et aux critiques ?
Mardi 14 Février 2012




1.Posté par madpro le 14/02/2012 11:09
Les hauts grades de ce pays sur 100 hommes de tenus grades seuls10 sont patriotiques .se sont des memoires a acheter ils ne sont plus comme avant . Je suis meurtrie si je vois des blaisses de guerre reclammer le droit se faire bastonner par de jeunes recrus en tenus de tetes vides sous les ordre d un civil un ministre .ces jeunes oublient ou ignorent que demain il peuvent faire parti de ces blesses et aussi ces blesses aujourdhui qui ont defendus la nationdigniement au moment ou vous aujourdhui etiez a l ecole.
La formule est simple
Un civil ordonne un para-militaire de frapper son plus-que frere, parceque son chef a peur du civil nomme ministre par circontance mais tout ca sous le regard lache egoiste complice d officiers qui passent leur temps a lecher pour avoir une nomination ou poste national ou international boire de l alcool draguer les femmes d autruis
IIl y maintenant peu d officiers dignes dans ce pays comme General seck . general Dieng.General Cisse.Colonel Sidy Bouya Ndaiye .general waly faye et autres ...qui ne s identifient pas a ces monsieurs sont des laches .ils pleurent sur le terrain au front quand les armes crepitent.
le jour viendra on fera un grand nettoyage et bcoup se surpris

2.Posté par LA VOIX DU PEUPLE le 14/02/2012 12:31
voici un secteur qui demande un très grand nettoyage comme dit plus haut, je ne suis pas fier notre armée, de notre gendarmerie, et surtout de la police, je devrais même dire qu'ils appartiennent au PDS et non à la nation. On est dégouté de ce qu'on voit, je déconseille aux gens vertueux de ne pas passer les concours dans ces corps, sinon ils risquent l'enfer. Wade l'acheteur de conscience s'est chargé de mettre à l'abri du besoin pour au moins des siècles leurs chefs, ce sont les non gradés qu'on envoie tirer sur leur frère et sœur.
l'histoire retiendra qu'ils se sont rangés du mauvais coté lors de la lutte pour la libération du peuple.

3.Posté par merci papy1 le 14/02/2012 13:09
DIEU à Sceller son Entendement.
Nous Sénégalais, devrions savoir que nous vivons partout dans ce monde et nous n’avons pas le DROIT de faire de nous la risée de la démocratie en acceptant que Abdoulaye nous impose son DICTAT par ce que simplement soutenu par les forces de l’ordre qui a priori doivent être Républicaines. Abdoulaye Wade ne vous paye pas de sa poche, c’est nous les contribuables qui assurent votre paie. Abdoulaye est un individu dans une Nation, le Sénégal a connu trois présidents de la République. Les Institutions de la République sont au-delà de la personne de Abdoulaye Wade. Où sont nos vertus? Dans les désirs de Wade?
Quand Mamadou Tandian du Niger a voulu forcer sa candidature illégale aux Nigériens les Forces de l’Ordre l’on rappeler a l’ordre sans effusion de Sang Nigérien. Est ce que les forces de l’ordre Nigériennes sont plus Républicaines que les forces de l’ordre Sénégalaises? La réponse est OUI.
Est ce que les forces de l’ordre sénégalaises ont prêté serment pour imposer Abdoulaye Wade aux Sénégalais? La réponse est OUI.
Est que les forces de l’ordre défendent les lois et les institutions du Sénégal? La réponse NON.
Histoire du Sénégal retiendra dans ses livres et sa culture orale que les Forces de L’ordre et l’Armée sénégalaise en particulier ont IMPOSER aux sénégalais un Président Illégale au nom de Wade Abdoulaye a la Nation Sénégalaise contre la volonté et les Lois Fondamentales du Sénégal.
Devrions nous rappeler que Les forces de l’ordre et l’Armée en particulier ont le Devoir Suprême de veiller aux respects des Institutions et la Constitution de la République, a l’Intégrité et le Respect de la Nation et surtout a rétablir la SANITE républicaine si occasionner par les civiles au pouvoir comme ce fut le cas au Niger.
Les hommes passent, le pays reste et L’Histoire des forces de l’ordre et l’Armée Sénégalaise à l’an 2012 sera écrite. C’est sur



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016