Volte-face : le grand syndicat des enseignants poursuit la grève, des salaires auraient été suspendus...


Volte-face : le grand syndicat des enseignants poursuit la grève, des salaires auraient été suspendus...
Après la décision hier de suspendre son mot d'ordre de grève, le grand syndicat des enseignants de faire volte-face en décidant de poursuivre la grève, pour la simple raison que l'Etat n'aurait pas respecté ses engagements, beaucoup de salaires d'enseignant ayant été suspendus...
Pour sa part, Mamadou Lamine Dianté de déclarer que le Cusems, absent aux négociations d'hier, n'a jamais décidé de surseoir à son mot d'ordre de grève.
Le Sels authentique de son côté refuse aussi de s'aligner, critiquant le comportement de ses collègues...
Vendredi 1 Mai 2015




1.Posté par sow le 01/05/2015 15:21
enfantin -irresponsable-comment les memes qui ont signe accords pourront ils revenir revendiquer

2.Posté par Mamadou SYLLA le 01/05/2015 15:39
Bravo le GC!!!
Pour ne pas être ridicule pour toujours, il faut que nous prenions toutes nos responsabilités et allions jusqu'au bout. Si le gouvernement veut, il n'a qu’à nous radier tous et recruter d'autres enseignants. Mais il n'y a pas plus noble que ce combat et que s'il fallait lever le mot d'ordre, ç'aurait dû être fait avant. Mais le faire après que des ponctions ont été faites sur nos maigres salaires, ne ferait que donner raison aux détracteurs qui ont toujours soutenu à tort que nous ne sommes intéressés que par l'argent. C'est maintenant ou jamais pour rendre attractif ce noble métier que malheureusement nos gouvernants ne reconnaissent pas comme tel. Moi-même, j'ai constaté une ponction de 100.000 frs sur mon salaire mais ça vaut bien le coût si c'est cela qui nous fera y parvenir.

3.Posté par Serignebi le 01/05/2015 15:55
Est que les permanents ont eu des coupures sur leur salaire ? La réponse à cette question permettra aux autres vrais enseignants de se faire une religion.

4.Posté par Dr Djinne le 01/05/2015 16:20
Il faut tous les licencie ! Ces bandits-scorpions là ne doivent pas enseigner nos enfants. Avec ce genre des citoyens notre pays va jamais pouvoir avancer.

5.Posté par parent fatigué de la grave le 01/05/2015 18:52
félicitation Mr le Pr ministre !! maintenant ne cédez pas sur les salaires ponctionnés. C’est ce qui rétablit l’équilibre entre les rapports de force. Maintenant nous demandons:
– a ces enseignants de cotiser et verser ces sommes à leur syndicat respectifs
– a l’ état du senegal d’opérer des contrôles dans les établissements privés afin de vérifier qui enseigne dans ces structures
– En se basant sur les les cotisations des membres on saura quel syndicat est majoritaire ou non
– Un enseignant qui désire enseigner dans le privé doit adresser une demande au ministre
– Que les retraités , les vacataires et les diplômés chômeurs soient prioritaires dans le privé.
Ainsi je vous assure il n’ y aura plus de grève des enseignants. Il y a beaucoup qui souhaite tavailler pour moins d’argent et ils sont aussi compétant ou plus. Merci un parent fatigué des gèves.

6.Posté par Dr Djinne le 01/05/2015 19:14
GC = Grands Cons !

7.Posté par lexyou le 01/05/2015 20:27
si tu sais écrire bandits scorpions c'est à cause des enseignants. Après vous avoir enseigner il est facile de traiter les gens de bandits. wakh diou deukoul famou dieum famou dioguer la thossano.

8.Posté par tazz le 01/05/2015 21:50
Dr Djinn ferme la tu na rien compris

9.Posté par seydi le 01/05/2015 22:52
Je crois que les collègues doivent savoir raison garder et dépassionner le débat. Les ponctions et coupures de salaires sont déjà effectives et ne peuvent être réparées en moins de 24h. Puisqu'on a fait que suspendre le mot d'ordre pourquoi ne pas attendre au moins une semaine pour voir si l'Etat va réparer les erreurs ou pas.

10.Posté par migui le 01/05/2015 23:09
il nous faut un etat fort ,avec beaucoup de rigueur.il sagit de donné lundi 8 heure tout pretendu enseignant qui ne se presente pas a son école sera consigeré comme demissionaire .ces idiots et egoistes on detruit notre pays.

11.Posté par ok le 02/05/2015 15:21
licencier prêt de 90.000 sénégalais enseignants 900.000 sénégalais en charge BRAVO Macky Sall BRAVO APR

12.Posté par faal usmaan le 03/05/2015 16:21
la grève est un droit assujettie au fait de ne pas mettre en péril l'entreprise. faire des grèves pendant 18 jours dans un mois et travailler uniquement pendant 6 jours , si ce n'est pas mettre en péril l'école (ici l'entreprise) je ne sais pas ce que cela signifie alors. La question qui mérite une réflexion approfondie c'est quelle méthode de combat utilisée sans que les enfants ne perdent leur droit à l'éducation/ Il faut se donner cette peine et faire de sorte que les parents avertis qui ont leurs enfants dans le public aient la conviction que les enseignants qui ont en charge l'avenir de leurs enfants font le maximum pour que leurs enfants soient bien formés

13.Posté par Moïsès le 03/05/2015 23:01 (depuis mobile)
Si j'étais le President Macky je renvoyerais ts les profs qui font la grève...comm1 0n p signer 1 accord et ens8t revenir pour dire du n'importe kw....no Senegal dou dém... nioune élève yi rek nioy perte



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016