Vol en réunion et association de malfaiteurs : Le fils du maire de Ndendory subtilise 2.000 dollars, 2.500 euros, un chéquier et un ordinateur du bureau de son père

Le maire de la commune de Ndendory (département de Kanel) a attrait son fils aîné et son ami à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Il leur reproche de vol en réunion commis la nuit et d’association de malfaiteurs. Ils ont volé de l’argent, un chéquier et un ordinateur dans le bureau du plaignant.


Vol en réunion et association de malfaiteurs : Le fils du maire de Ndendory subtilise 2.000 dollars, 2.500 euros, un chéquier et un ordinateur du bureau de son père
Victime de cambriolage, le maire de Ndendory a porté plainte contre son fils et son ami parce qu’ils ont cambriolé son bureau durant la nuit du vendredi 8 septembre dernier. Il s’agit de son bureau qui se trouve au 38 Boulevard de la République. Ce jour-là, alors qu’il était au fouta, dit-il, il a reçu un appel de son fils aîné l’informant d’un vol qui venait d’être perpétré à son lieu de travail. Sans risque de se tromper, Monsieur le maire a dit son fils que c’est lui l’auteur dudit vol parce qu’il est le seul à avoir les clés dudit bureau.
A la barre, hier, le plaignant est resté constant dans ses déclarations. Il explique : « ce n’est pas la première fois que mon fils fait ce genre de choses et ce n’est pas non plus à cause de l’argent que je l’ai traduit en justice. Si je l’ai fait, c’est pour qu’il assume et accepte son erreur ».
Sur une question de savoir pourquoi il a indexé son fils, il rétorque c’est parce qu’il a constaté à son retour que le bureau et les tiroirs ont été ouverts normalement avec leurs clés. C’est ainsi que 2000 dollars, 2500 euros, un chéquier et un ordinateur ont disparus. Interrogé sur cette affaire, le prévenu Karim Ly a nié en bloc.
Il indique que le jour des faits, il est passé à la maison avec des amis vers les coups de 20 heures 30 minutes avant de ressortir vers 22 heures pour aller rendre visite à sa sœur Penda qui habite aux Mamelles.

Entendue, Penda a effectivement confirmé que son frère était passé le voir, mais elle ne sait pas à quelle heure a eu lieu le vol. Le juge est revenu à la charge pour demander au prévenu si c’est lui qui est l’auteur du vol, ce dernier a ajouté qu’il ne manque de rien. Son père a tout fait pour lui, donc, il n’a aucun intérêt de voler son argent.
Cependant, ils ont été enfoncés par les témoignages du gardien selon qui, c’est vers les coups de 1h du matin que le prévenu et Modou Diagne sont montés dans l’immeuble, sans savoir ce qu’ils étaient venus faire. De son côté, l’avocat de la partie civile a réclamé 4.487.500 de nos francs pour toutes causes et préjudices confondus. Tandis que le  maître des poursuites renseigne que Karim peut bénéficier de l’immunité parentale mais, dit-il, les faits sont établis et ne souffrent d’aucune contestation.
C’est sur la base de ces observations qu’il a demandé aux juges de les condamner à 2 ans dont 6 mois ferme. Un réquisitoire que l’avocat de la Défense a jugé anormal.
Il indique : « quand on veut tuer son chien, on l’accuse de rage. Il n’existe aucune preuve pour entrer en voie de condamnation. Donc, ils doivent être relaxés ». En rendant sa décision, le tribunal a reconnu Ly coupable avant de le condamner à 1 an dont 6 mois ferme. Le sieur Diagne a été relaxé.

Rewmi Quotidien
Mercredi 15 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :