Voici la résolution finale du premier colloque international sur le soufisme, en prélude au Grand Magal de Touba


Voici la résolution finale du premier colloque international sur le soufisme, en prélude au Grand Magal de Touba
Le premier colloque international sur le Soufisme, dans le cadre de l’organisation du Grand Magal de Touba (18 Safar), s’est tenu à Dakar du 27 au 29 Mouharram 1433H (23-25 décembre 2011) sur le thème :

« La réponse du Soufisme à la Crise ».

Les travaux ont débuté avec la cérémonie d’ouverture le vendredi 27 Muharram (23 décembre) à 16H avec les allocutions suivantes :

Message du khalife général des Mourides lu par Cheikh Mouhamad Al Bachir Ibn cheikh Abdoul khadre, Président du Comité d’Organisation du Magal.

Discours du Président de la République du Sénégal, Son Excellence Me Abdoulaye WADE.

Mot de bienvenue de la Commission d’Organisation du Colloque, prononcés par le Professeur Khadim Moustapha Lo.

Présentation du Colloque par Cheikh Abdoul Ahad Mbacké, Président du Comite d’organisation.

Mot du Représentant des Confréries soufies du Sénégal prononcé par Cheikh El Hadj Malick SY Mawdo ibn El Hadj Abdoul Aziz Sy.

Mot du Représentant des participants étrangers prononcé par le Professeur moukhtar Ould Abah de la République islamique de Mauritanie.

Tous les intervenants ont magnifié cette initiative, la première du genre.

Les allocutions ont été suivies de la conférence inaugurale de Cheikh Khadim Mbacké Cheikhou sur le thème: «Mouridisme: pensée et Méthode» en prélude aux travaux du Colloque qui se sont déroulés les 28 et 29 Muharram (24 et 25 décembre) autour de six sessions avec dix-neuf (19) communications présentées par d’éminents professeurs et chercheurs venant de la Gambie, de la Mauritanie, du Maroc, de la Tunisie, d’Egypte, de la Syrie, de la Turquie, de France, de la Belgique, des Etats Unis d’Amérique et du Senegal.

Ces communications ont été suivies de débats enrichissants.

Les sessions se sont articulées autour des thématiques suivantes :

1. Réalités et Principes du Soufisme.

2. Soufisme et Valeurs humanistes.

3. Soufisme et politique.

4. Crise économique : Le Soufisme comme paradigme salvateur (A).

5. Crise économique : Le Soufisme comme paradigme salvateur (B).

6. Réponse du Soufisme aux crises socioculturelles.

Le lundi matin, premier jour du mois de Safar (26 décembre), les participants se sont rendus à Touba, la sainte, pour la cérémonie de clôture présidée par le Khalif général des Mourides, Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké.

Au terme du Colloque les constats suivants ont été faits :

L’unanimité sur l’existence de crises multiples que traverse le monde moderne.

Les causes principales de ces crises reposent sur la prédominance du matériel sur les dimensions spirituelle et morale de l’homme.

Le Soufisme peut apporter des solutions salvatrices aux crises actuelles du fait qu’il prend en compte les dimensions spirituelle et morale de l’homme.

Par ailleurs, les participants ont fait les recommandations suivantes :

1. s’intéresser à l’éducation et à la purification de l’âme.

2. la création d’un institut d’études et de recherches sur la pensée de Cheikh al Khadim, en particulier, et la pensée soufie en général. Cette recommandation a été faite par le Président de la République du Sénégal, Président en exercice de l’Organisation de la Coopérationtc. islamique (nouvelle appellation de l’OCI) lors de son discours à la crémone d’ouverture et reconfirmée durant les travaux dans le cadre d'un entretien téléphonique.

3. intégration de l’étude du Soufisme dans les programmes universitaires.

4. Publier les Actes du colloque en arabe, en français et en anglais.

5. Mettre en exergue les valeurs soufies telles que: le juste milieu, le volontarisme, la quête du licite, la tolérance, l’excellence dans le comportement, etc.

6. création d’un répertoire des grandes figures contemporaines du Soufisme.

7. publication de bulletins et magazines sur le Soufisme afin de rectifier certaines erreurs faites sur l’approche soufie.

8. Tenir des échanges et discussions scientifiques avec les différents courants et écoles de l’Islam.

9. Organisation de rencontres périodiques soufies dans les différents pays.

10. L’initiation par les soufis disposant de moyens de projets économiques en faveur des populations.

11. Adopter les technologies de l’infirmation et de la communication (TIC) pour la diffusion de la pensée soufie.

12. Traduire les écrits des érudits soufis du monde en général et du Sénégal en particulier.

13 .Création d’un comité de suivi des recommandations du Colloque.

En conclusion, les participants remercient vivement le Khalif général des mourides Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké et le comité d’organisation du Colloque et prient ALLAH de bénir les efforts du califat de la Mouridiyyah.

République du Sénégal

Califat Général de la Mouridiyya

Comité d’Organisation du Magal

Premier Colloque International sur le Soufisme

Dakar, Méridien

27-29 Mouharram 1433H (23-25 décembre 2011)

Touba le 1er Safar 1433H ( 26 décembre 2011G).
Mardi 27 Décembre 2011




1.Posté par Le Rufisquois le 27/12/2011 22:25
J'aurai prefere que le sujet soit:
REPONSE DU SOUFISME POUR LE DEVELOPPEMENT DU SENEGAL.
Là on parlera plus des maux qui accablent notre societe.
Deperdition morale.
Prostitution.
Homosexualite.
Blanchiment d'argent.
Detournement des deniers Publique.
Promotion canapee.
Injustice sociale.
Douniou wax moukk lounou wara wax.
On a notre propre crise au senegal.

2.Posté par ail le 27/12/2011 22:34
allez travailler!facile de recevoir des sbventions de l'état quand de pauvres citoyens meurent de faim....vous n'avez pas honte!!!!!

3.Posté par Le Rufisquois le 27/12/2011 22:46
Tu n'as rien compri toi.
Cest effectivement pour eviter a ces honnetes citoyens de mourir de faim qu'on a tenu ce colloque pour jeter les d'un developpement equitable.
Avant savoir avant critiquer.
Et toi que est ce que tu as fait pour ces citoyens qui meurent de faim?

4.Posté par Cheikhou le 28/12/2011 10:23
oui AIL je suis daccord avec toi.....TOI tu nes pas un opportuniste ou fils d'opportuniste ! Merci pour ta clairvoyance.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016