Vladimir Poutine attribuerait le prix Nobel de la Paix à Sepp Blatter

LE SCAN SPORT - Alors qu'il passe ce jeudi devant la Commission d'éthique de la Fifa, Sepp Blatter a reçu le soutien de Vladimir Poutine qui voit en lui un «homme respectable».


Josep Blatter est arrivé ce jeudi matin au siège de la Fifa pour être auditionné par la Commission d'éthique dans l'affaire de corruption qui secoue l'institution. Alors qu'il clame son innocence, le dirigeant suisse a reçu un soutien auquel il se n'attendait pas forcément: celui de Vladimir Poutine.
«Joseph Blatter a fait un travail considérable pour le football mondial. Sa contribution dans le domaine humanitaire est colossale.»
«Joseph Blatter a fait un travail considérable pour le football mondial. Sa contribution dans le domaine humanitaire est colossale (...) Il a toujours utilisé ou cherché à utiliser le football pour développer l'amitié entre les peuples. (...) Voilà la personne à qui il faut donner le prix Nobel de la Paix», a affirmé le chef d'Etat russe lors de sa conférence de presse annuelle. «S'il y a des éléments de corruption à la Fifa, cela doit être prouvé par une enquête» dont les résultats n'ont pas encore été rendus publics, a poursuivi Poutine qui a dénoncé des «manigences» de la part des pays occidentaux.
Au cours de son audition, Sepp Blatter devra s'expliquer sur le paiement controversé de 1,8 million d'euros versé à Michel Platini en 2011 pour une mission effectuée par le Français entre 1999 et 2002. Parallèlement aux investigations de la justice américaine, qui s'intéresse à des pots-de-vin présumés représentant plusieurs centaines de millions de dollars, la justice suisse enquête sur les conditions d'attribution du Mondial-2018 à la Russie et du Mondial-2022 au Qatar, où elle soupçonne des irrégularités.
Blatter homme de l'année par un hebdomadaire suisse
Vladimir Poutine, qui avait déjà apporté son soutien total à Blatter en juillet dernier, n'est pas le seul à voler au secours de l'homme d'affaires de 79 ans. Le Weltwoche, un hebdomadaire helvète qui touche 234.000 lecteurs, a désigné le Suisse comme homme de l'année. Selon la parution basée à Zürich, le Valaisan est «incompris, son idéal sous-estimé et son succès impressionnant.»
Jeudi 17 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :