Viviane Wade : "On veut détruire l'image d'un père et de son fils"


Viviane Wade : "On veut détruire l'image d'un père et de son fils"
"On veut détruite l’image de Karim et de son père". C’est en tout cas la forte conviction de Tata Vivi qui le soutient dans une interview accordée à RFI. «Je ne suis pas quelqu’un qui s’apitoie, je suis quelqu’un qui veut comprendre. Tout d’abord, quand il y a eu cette interdiction de sortie, je me suis dit : ‘’c’est une tracasserie, une petite vengeance’’. Puis, quand on a parlé de milliards, de milliards, de milliards, je me suis quand même inquiétée. En me disant : ‘’On parle de milliards parce que ça fait rêver les gens’’. Là, j’ai su que ça devenait très, très sérieux. Et je ne comprenais pas. Les premiers six mois j’ai attendu de voir de quoi on l’accusait. C’était quand même plus sage, et j’ai été stupéfaite. Quand on a renvoyé encore six mois, pour une affaire d’un compte à Singapour, je me suis dit : ‘’On n’a rien trouvé et on invente encore des choses.’’ J’ai eu très peur», dit elle.
Avant d’ajouter : «non, je n’ai pas peur, je suis très inquiète. La peur vous rend faible, l’inquiétude vous rend attentive et combattante». Selon Tata Vivi, «Karim est lucide. Il est déterminé à prouver qu’il est innocent. Il ne m’a jamais dit qu’il souffrait, qu’il était mal. Il s’est installé dans sa prison, dans sa cellule pour vivre le mieux possible et en travaillant pour se défendre. Il est tout à fait normal que je sois tous les jours auprès de mon fils. Quant au Président (Wade), je ne le vois vraiment pas assister à ce procès, qui n’est pas un procès, qui est une parodie de procès. Qu’est-ce que cela ajouterait de plus pour Karim ?
Reconnaître la Crei [Cour de répression de l'enrichissement illicite] ? Reconnaître cette parodie de justice ? Les avocats (de la défense) ont démontré que la procédure était entachée de fautes graves, de violations graves et d’autres moins graves, mais une quantité... Il n’y a pas de calendrier, tous les co-inculpés n’ont pas été entendus, il n’y a rien».
Démentant toute brouille entre Abdoulaye Wade et son fils, Tata Vivi assène : «maintenant, on a la preuve que c’est un montage». Car, dit-elle : «Nous sommes dans un procès politique, il a pris une attitude politique. C’est vrai que Karim a eu cinq ministères et qu’on l’appelait ironiquement ‘’le ministre de la Terre et du Ciel’’. Mais a-t-il commis des fautes ? Est-il poursuivi pour un détournement quelconque ? Non. On lui attribue des banques, on lui attribue des immeubles, on lui attribue des sociétés qui appartiennent à d’autres. On en conclut donc que c’est un procès politique. On veut probablement détruire son image et celle du père à travers lui.»
Y avait-il un plan familial pour que Karim succède à son père?
«Ah ! Je n’ai jamais entendu qu’il était là pour succéder à son père», répond la dame. «Il n’en a jamais été question. Après les élections (de 2012), que le Président (Wade) a d’ailleurs reconnues dans les trois heures où il a compris qu’il avait perdu, il a félicité le futur Président Macky Sall. Karim repartait dans sa banque, rejoindre sa famille», affirme Tata Vivi qui ajoute : «on ne peut pas passer sa vie à avoir des regrets, autrement on passe sa vie à surmonter.
Cette longue vie avec Abdoulaye Wade, plus de 50 ans de vie commune, m’a appris que l’on réussit sa vie que lorsqu’on a surmonté les difficultés. Et je pense que nous allons les surmonter.»
Lundi 2 Mars 2015
Dakaractu




1.Posté par saliou fall (NYC) le 02/03/2015 11:48
Va te faire enculer !!!

2.Posté par molo le 02/03/2015 12:10
hooo c émouvant
courage tata vivi on est de tout cœur avec vous

3.Posté par cu de wade le 02/03/2015 13:14
ton fils est un voleur, comme son papa, vous êtes une famille de voleurs........

4.Posté par PIMF le 02/03/2015 13:46
On s'en fou! Te rappelles tu du compte rendu de son père à toi qu'il rapportait dans ces propos " Je dirai à ta mère que tu as bien travaillé" comme si ton fils n'étais responsable que devant toi. De toute façons je sais que pour les Wade, nous autres sénégalais ne valons rien. Mais là c'est l'Etat s'il vous reste encore de la considération pour lui qui demande des comptes. Continuez de dire qu'on n'a rien trouvé de ce qu'on l'accuse et les charges sur lui et dont il ne peut se défaire parce que n'ayant pas les capacités s’amoncellent jour après jour. Et moi si patient que j'étais pendant vos 12 ignobles années de règne qui m'ont vu déchiré dans tout mon être par le mépris que vous les wade et votre bande de prédateurs nous opposaient à la moindre résistance, j'attendais altièrement ce jour de manifestation de la vérité. Oui ce procès fera son temps, c'est à dire tout le temps qu'il lui faudra pour dire vrai. Pleure si tu veux ou si tu le peux, sois inquiète ou tout ce que tu voudras, ça te fera rappeler la souffrance de toutes ces femmes dont les enfants sont passés injustement par la trappe des siens. La douleur c'est tout simplement de la douleur. elle a la même manifestation partout où elle habite. C'est ton droit d'avoir mal, ne t'en prive surtout pas. Mais si quelqu'un vole le plus juste c'est qu'il rend ce qu'il a subtilisé. Ici il s'agit de beaucoup de milliards. Reversez le ! Allons!

5.Posté par Chris le 02/03/2015 15:55
Madame Wade,je partage votre peine et vous exprime toute ma compassion et mon soutien.Restez forte!Vous en avez vu d'autres.Je considère,comme beaucoup d'autres,qu'il y'a un acharnement sur votre fils et une diabolisation.Ignorez ces mal polis qui insultent,calomnient;c'est une meute assoiffée de sang qui veut "bouffer" du Karim.Des aigris et frustrés pour la plupart!De tous les ministres du Président Wade,qui en en a nommé plus que de raison,Karim est le seul à être poursuivi.Pourquoi?

6.Posté par terrain le 02/03/2015 15:58
Bonjour,

Je vends deux terrains de 300 mètres carré chacun dans la commune de Popenguine sur la route qui mène vers le palais présidentiel de popenguine.

je suis joingnable:
E-mail: ocisse1@gmail.com

Cordialemen

7.Posté par anitakhadafiste le 02/03/2015 17:20
LES VOLEURS ENFERMENT LES VOLEURS

8.Posté par souvenir le 07/03/2015 10:17
Tata vivi vous inquiétez de votre fils qui est en prison.Avant le règne,et sous le règne de ton cher mari Abdoulaye wade vous avez versé combien de litre de SANG d’honnête citoyen: pères de famille Me Babacar SEYE.Hé tu te rappel Vivi Wade vous avez comploté (ton cher mari,vous même,Ousmane Ngom,Samuel Sarr; mboup samba etc....pour ne citer k ses derniers,et Karim ton fils était bel et bien au courant complot assassinat,vous devrez connaitre Diakhaté et sa bande.A l'époque,vous ne vous rendez même pas compte ce dont vous avez fait faire à ses jeunes.
L'histoire de malick Ba sangalkam,le Bateau Diola dont le seul soucis de ton mari wade était d'assurer la liaison Dakar - ziguinchor, et pourtant il savait très bien k le bateau n'était fin près.Hé Tata vivi ton Mari,ki se disait ,"j'etait pharamaçon mais je n'est plus" AMOULE FENE , je vous signale k c'est le début du commencement,vous allez payer pour tout ce mal.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016