Visite de Mme Audrey Azoulay à Saint-Louis : Des perspectives prometteuses de la réhabilitation du patrimoine de la ville tricentenaire


La candidate de la France à la direction générale de l’Unesco, Mme Audrey Azoulay, ancienne ministre de la culture et de la communication, s’est entretenue à Saint-Louis avec le maire, Amadou Mansour Faye, par ailleurs, ministre de l’hydraulique et de l’assainissement. En présence d’une forte délégation française, Mme Audrey Azouley, a rappelé l’objet de sa visite dans la capitale du Nord, classée patrimoine mondial de l’humanité. A cette occasion, elle a revisité avec le premier magistrat de la ville tricentenaire, les projets financés par l’Agence française de développement et la Banque Mondiale dans la vieille cité. Mme Audrey a été sensible à l’urgence et à la nécessité de réhabiliter certains immeubles de l’île, menaçant ruines, tels que ceux qui abritent la Cathédrale qui fait face à la Gouvernance du côté du sud de l’île. Un projet de réhabilitation qui devra coûter globalement 1 million d’euros et qui risque de ne pas se réaliser à cause des lenteurs administratives. La délégation de Mme Audrey a été très touchée également par l’état de délabrement avancé de l’immeuble qui abrite actuellement la Gouvernance. A ce propos, Mme Azouley a laissé entendre que le financement de sa réhabilitation ne sera pas facile à obtenir, pour la bonne et simple raison qu’il faut beaucoup de capitaux pour remettre à neuf le palais gouvernatorial. Pour ce qui est du projet de modernisation du centre d’enfouissement technique de Gandon, la délégation de Mme Audrey a promis d’accélérer les études de faisabilité. Nos partenaires français ont passé en revue de nombreuses questions relatives au village artisanal du faubourg de Sor, aux lycées Charles De Gaulle, Faidherbe, André Peytavin, à la voirie municipale. Avec le maire Mansour Faye, une date a été retenue (du 6 au 10 juillet 2017) pour approfondir ces discussions et échanges sur les enjeux et les perspectives des projets qui permettront de redonner à Saint-Louis son lustre d’antan.
Vendredi 16 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :