Visite à Mbacké Kadior et Touba : Le Chef de l’Etat reçoit l’assurance du Khalife et donne lui aussi des gages sur le respect de la religion musulmane


Le Chef de l’Etat Macky Sall était en visite à Mbacké Kadior et à Touba aujourd’hui pour expliquer au Khalife Général des mourides le contenu du projet des réformes. La première étape de la visite du Chef de l’Etat a été Mbacké Kadior ou il est arrivé vers 12 heures 30 minutes.  Macky Sall a expliqué les 15 points de la réforme au Khalife général en présence de son porte-parole Serigne Bass Abdou Khadre et de différents dignitaires mourides. S’adressant au Khalife, le Président Sall a répété 3 fois de suite et promis, que jamais dans son magistère? « il ne ferait quelque chose qui serait contraire à la religion musulmane. »
Il a rassuré en indiquant que les 15 points sont simplement une façon de renforcer notre démocratie et notre état de droit, « je sollicite des prières pour la victoire du Oui » dira-t-il pour conclure son propos.
Dans sa réponse Serigne Bass Abdou Khadre, porte-parole du Khalife, a remercié le Chef de l’Etat pour le déplacement à Mbacké Kadior, et les réalisations dans la ville sainte. Il a rappelé également que Macky Sall a été le premier candidat à l’élection présidentielle de 2012, à respecter son « Ndigël » de quitter la place de l’indépendance et en a ainsi récolté les fruits.
« Le Khalife ne vous a jamais sollicité sans que vous ne donniez suite à ses demandes, jamais un talibé n’a fait pour Serigne Touba un bienfait dont il n’a pas vu le résultat», laissera entendre Serigne Bass.

A sa sortie d’audience, Macky Sall a laissé entendre devant la presse qu'il part largement satisfait avec de tels propos.
 Requinqué, il a appelé tous ceux qui veulent voter Non à se ranger derrière lui, « puisque la victoire du Oui ne fait plus l’ombre d’un doute! »
A Darou Marnane et Darou Mouhty, les Khalifes Serigne Abass Mbacké et Mame Thierno Mbacké ont réaffirmé les propos de Serigne Bass.
A Touba, le Chef de l’Etat a rencontré Serigne Sidy Abdou Lahad Mbacké. L’audience a duré une dizaine de minutes. Après avoir été imprégné des 15 points de la réforme ce dernier dit d’un ton ferme à Macky Sall qu’il pouvait partir tranquille. « Votre vœu a été exaucé, vous pouvez vous lever et partir... »
Dimanche 13 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016