Violence au meeting de Bambilor : Le nervi Adama Traoré écope de 3 mois de prison ferme


Violence au meeting de Bambilor : Le nervi Adama Traoré écope de 3 mois de prison  ferme
Le verdict est enfin tombé. L'individu encagoulé du meeting de Bambilor qui avait agressé le garde du corps du Ministre de la Pêche et de l'économie maritime, lors du meeting de Bambilor, tenu le 11 mai, a un nom. Il s'appelle Adama Traoré. Il est condamné à 3 mois ferme et 500 000 F cfa de dommages et intérêts. Tout est parti du méga meeting organisé par le ministre de la Pêche et de l'économie maritime Oumar Guèye qui avait pour objectif de réconcilier deux antagonistes du parti.
Le garde du corps du ministre Cheikh Faye, chargé de l'organisation, a été mis au courant du fait qu'il y avait des individus qui voulaient saboter la rencontre. Une inspection dans le CEDEPS a permis de trouver 40 personnes, des nervis.
Après une discussion Adama Traoré lui avait fait comprendre qu'il a été engagé pour la sécurité du meeting.
Devant le tribunal, la partie civile en l'occurrence le garde du corps de Oumar Guèye qui a une incapacité de travail temporaire de 30 jours, est revenu sur les faits
« J'ai vu Adama Traoré devant la tribune du ministre armé et tout d'un coup les autorités ont commencé à courir comme je devais assurer sa sécurité je me suis interposé et il m'a donné un coup avec une matraque électrique. J’ai commencé à saigner du nez ».
Adama Traoré, a reconnu lors de l’audience être recruté avec 42 autres personnes pour assurer la sécurité du maire de Bambilor, Ndiagne Diop.
Me Baboucar Cissé avocat de la partie civile a insisté pour dire que le mis en cause et ses camarades voulaient saboter le meeting.  
« Adama Traoré est sorti de nulle part pour accéder aux tribunes. Ils ont été recrutés pour semer le bordel. C'est dommage que des gens ne travaillent pas et usent de la politique pour un raccourci. Adama Traoré est vendeur de matériel militaire », a-t-il accusé. Le ministère public a requis l'application de la loi.
La défense par la voix de Me Bassirou Ngom, après avoir regretté les faits, a précisé qu’Adama a été recruté pour faire la ronde. Pour lui, son action contre le garde du corps d’Oumar Guèye relève de la légitime défense.
Me Bamba Cissé a emboîté le même pas que son confrère parlant de provocation. Il a  plaidé pour la relaxe pure et simple et a demandé au tribunal de retenir l'excuse de provocation.
Adama Traoré a été condamné à 3 mois ferme et à payer 500.000 F cfa de dommages et intérêts.
Mardi 30 Mai 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :