Viol : Un teinturier âgé de 39 ans accusé d'avoir entretenu des rapports avec sa voisine de 17 ans


Viol : Un teinturier âgé de 39 ans accusé d'avoir entretenu des rapports avec sa voisine de 17 ans
Élève dans un collège elle vient d'avoir son diplôme de Bfem après un premier échec l'année dernière. Son changement physiologique a attiré l'attention de ma mère qui la conduit chez un médecin qui atteste que la fille traîne une grossesse de 5 mois. Après qu’une plainte a été introduite, l'enquête a permis de découvrir que la fille a subi les assauts de son bourreau depuis le mois de Février. Entendue,  la fille déclare qu'elle connaît son bourreau car il habite dans le même quartier. « Il a fait appel à moi un jour et m'a offert une boisson. Je me suis endormie par la suite », dira t-elle. 
Boubacar Mballo, le mis en cause, teinturier de profession, reconnait mais parle de cabale sur sa personne.
« Je ne suis pas le seul avec qui elle a couché elle venait me rendre visite souvent sans porter de slip. J’ai couché avec elle à deux reprises, mais elle était consentante », fera t-il savoir. Il ajoutera que la fille était sa petite amie et qu'il a eu à payer sa scolarité et ses dépenses.
Le père de la victime, l’a contredit devant la barre indiquant sa fille est bien entretenue et ne manque de rien.
Le représentant du parquet souligne qu'il y a bel et bien conjonction sexuelle matérialisée par un certificat médical, mieux il n'y a aucun élément du dossier qui prouve que la victime a entretenu une relation amoureuse avec le prévenu sous le bénéfice de toutes ses observations, il a requis une peine de 2 ans ferme de prison.
La défense a plaidé pour la relaxe car elle considère qu'il n'y a pas eu viol.
Le délibéré est fixé au 16 Août...
 
Mercredi 10 Août 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :