Village de Thioubalel : Des « almodous » se révoltent contre le marabout


Village de Thioubalel : Des « almodous » se révoltent contre le marabout
Dans notre édition de samedi dernier, nous avions consacré un article relatif à un conflit opposant le marabout Bouna Oumar Ndiath et une centaine de ses anciens « almodous » (talibés)  ayant  retourné leurs turban et boubous pour adhérer à un « dahira niassène ». Les faits ont eu lieu au village d’Aram-Walo situé dans la commune de Madina-Ndiathbé. Le marabout du village d’Aram-Walo, fondé sur un système féodal, avait voulu interdire une manifestation religieuse que ses anciens disciples voulaient organiser. Quitte à faire parler les gourdins contre tout talibé de Baye-Niass qui voudrait tenir  un tel rassemblement que le marabout considère comme une vraie provocation. Alertés, les éléments de la brigade de  gendarmerie de Pété s’étaient dépêchés sur les lieux pour raisonner le marabout et faire appliquer la liberté de culte inscrite dans notre constitution. Eh bien, une semaine après les faits, d’autres « almodous » se sont révoltés contre leur marabout pour prendre leur « indépendance » religieuse et créer leur propre « daara » et « dahira ». Cette fois-ci, la révolte a eu pour cadre  le village de Thioubalel-Lao situé dans l'Ile à morphyl.  Pour calmer les ardeurs, les éléments de la brigade de gendarmerie de Pété sur instruction du sous-préfet ont procédé à des arrestations. Ainsi, plus de six talibés issus  des deux camps, ont été interpellés  pour troubles à l’ordre public et détention d’armes blanches.  Pour ceux qui ne le sauraient pas, Thioubalel n’est autre que le village du célèbre transporteur et ancien député, Lobatt Amadou Birame Fall. C’est un village peuplé en majorité de pêcheurs (ou Thioubalos, en pulaar).
« Le Témoin » quotidien
 
 
Dimanche 14 Juin 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :