Village de Salguire dans la commune de Gandon : L’Etat met 2 pirogues à la disposition des populations pour la traversée du marigot


A la suite du drame consécutif au chavirement d’une pirogue entraînant la mort de 9 personnes, qui avait frappé le village de Salguire, une localité de la commune de Gandon située à une vingtaine de kms de  Saint-Louis, les populations de ce terroir ont reçu de la part du ministère de la pêche et de l’économie maritime deux pirogues modernes équipées de moteurs hors-bord qui leur permettront d’assurer la traversée du défluent de Salguire, en vue de se rendre en toute quiétude aux champs.
Le sous-préfet de l’arrondissement de Rao, Ibrahima Ndao, a précisé que le ministre de la pêche et de l’économie maritime, Oumar Guèye, a honoré ses engagements vis-à-vis des populations à qui il avait promis de mettre deux nouvelles embarcations à leur disposition. Il les a invitées à bien gérer ces deux pirogues de 16 places chacune, « ce sont des pirogues insubmersibles et très modernes, je vous exhorte à les utiliser rationnellement et je vous rappelle également la nécessité absolue de porter des gilets de sauvetage au moment de traverser le marigot ».
Les autorités municipales de Gandon ont salué ce geste de haute portée administrative, sociale et citoyenne.
A en croire le premier adjoint au maire de Gandon, ces deux pirogues vont permettre aux populations des villages situés autour des trois marigots, notamment ceux de Salguire, Goback, Thilleu, Keur Madiop Bassine,  Ngaye et  Mbenguène Boye, de traverser en toute sécurité ce marigot très profond et réputé très dangereux.
Le premier adjoint au maire de Gandon est aussi revenu largement sur les enjeux et les perspectives d’un projet qui permettra de désenclaver totalement ce terroir. Il s’agit d’un programme d’aménagement d’une piste latéritique qui permettra de rallier Salguire à partir de Ndiawdoune et en passant par Mbenguène et Thilleu.
Ainsi, avec ces pirogues performantes et de dernier cri, les populations de Salguire n’auront plus de difficultés à traverser le fleuve pour se rendre aux champs. Depuis le chavirement d’une de leurs embarcations entraînant la mort de 9 personnes, ils éprouvaient d’énormes difficultés à traverser le fleuve. Avec les deux nouvelles pirogues que le ministre de la pêche vient de mettre à leur disposition, ces problèmes de traversée deviennent de mauvais souvenirs.
Lundi 4 Septembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :