Vidéo obscène des Parcelles Assainies : Les six jeunes fixés sur leur sort le 20 Juillet prochain


Et l’on reparle de l’affaire de la vidéo porno qui a été éventée la semaine dernière aux Parcelles assainies et qui a valu à six jeunes de passer quatre jours entre les mains de la police. Ces jeunes qui ont été présentés au Procureur avaient été inculpés pour diffusion d’images obscènes à caractère pornographique et atteinte aux bonnes mœurs. Ils ont été présentés à la barre du tribunal de Dakar pour être fixés sur leur sort.
 Mouhamed Yaram Bèye ses co prévenus  N'dèye Nagou Diouss, Ida Guissé, Mouhamed Sarr et Viviane Siga Sané ont comparu devant le juge des flagrants délits de Dakar pour répondre du délit de diffusion d'image obscène à caractère pornographique.
Le groupe interrogé sommairement sur les faits, ont soutenu avoir réalisé ensemble la vidéo.  Ils ont tous reconnu avoir eu accès à la vidéo sur laquelle Ramatoulaye Djigo adoptait une position obscène.
Le ministère public a requis l'application de la loi.
L'avocat de Ramatoulaye souligne que la vidéo a été réalisée dans un lieu privé et rien ne l'interdit « elle est déjà sanctionnée moralement », dira t-il.
L'avocat des autres prévenus a plaidé pour une application bienveillante de la loi, car « c'est des jeunes qui tentaient de s'amuser », fera t-il savoir.
Tout ce beau monde sera fixé sur son sort le 20 juillet.
Cette affaire, pour rappel, est consécutive à une plainte déposée par R. Djigo, qui est la victime d’un chantage, car c’est elle qui apparaît dans la vidéo objet du délit, en tenue d’Eve. Ce qui avait valu aux quatre jeunes filles et deux garçons, de passer la fête de la Korité derrière les barreaux... 


Vendredi 15 Juillet 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :