Victimisation de Khalifa Sall par l’opposition : « Des agitations qui n’émeuvent personne » Cojem


Le Secrétaire général du COJEM et responsable APR à Djeddah Thiaroye Kao Pikine, Mamadou Libasse Basse, en point de presse et sur la convocation de Khalifa Sall, a regretté la tentative de victimisation de ce dernier par ses proches et l’opposition. Selon lui cela reste une tentative manquée qui n’émeut personne.
« Depuis une semaine, l’actualité nationale reste polluée par l’affaire Khalifa SALL, convoqué à la DIC pour une simple affaire de reddition des comptes. Malheureusement, l’opposition et Khalifa  compris, en mal d’arguments pour justifier ce qui lui est reproché, se sont agrippés sur celui de la victimisation, ce qui, somme toute semble léger et intenable. KHALIFA s’est bien fourvoyé, rattrapé qu’il est par un passé pas lointain durant lequel il a dans sa gestion,  semblé agir sans conseil ni caution » a-t-il dit
Selon lui  les agissements de politiciens, « en perte de repère tels que Abdou MBAYE, Cheikh Bamba DIEYE et autres Ousmane SONKO  n’émeuvent personne et nous les exhortons à refroidir leur ardeur car nous avons une justice qui a fini d’écrire ses lettres de noblesse et en laquelle nous réitérons notre totale confiance pour que le droit soit dit afin que la lumière jaillisse et que les Sénégalais découvre le vrai Khalifa SALL, qui nous le savons bien, est loin d’être la personne qu’il incarne dans le lanterneau politique ».
Faisant du Président, la source de leur mal, Basse de rappeler à cette opposition, que leur agenda, rivé sur les échéances électorales avec en bandoulière, le rêve permanent d’accéder au palais, « est bien différent de celui qui au quotidien ne travaille que pour atténuer  la souffrance des sénégalais et le redressement du Sénégal, alors mis à genou par une gestion catastrophique laissée par le régime précédent ».
 
Vendredi 24 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :