Viatique coranique... (Par Amadou Tidiane Wone)


" Il [l'homme] a par devant lui et derrière lui des Anges qui se relaient et qui veillent sur lui par ordre d'Allah. En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. Et lorsqu'Allah veut [infliger] un mal à un peuple, nul ne peut le repousser: ils n'ont en dehors de Lui aucun protecteur." 

Sourate 13 verset 10 Ar-Raad

Pour un Peuple qui se dit musulman à 95% (!) voici la voie à emprunter pour s'amender, se réformer et retrouver le chemin du bonheur. Il est quand même étrange, sous ce rapport, de noter le décalage entre les comportements attendus des croyants et ceux en cours dans notre société sénégalaise . C'est comme si, de l'Islam nous n'avions retenu que les apparences, la gestuelle. Or, le Messager d'Allah (PSL) ainsi que tous ses prédécesseurs ont eu pour préoccupation principale de porter à un niveau supérieur la moralité et les bons comportements de leurs contemporains. Envoyés souvent à des époques troublées et vers des peuples insoumis, les Messagers de Dieu ont eu pour mission essentielle, celle de réformer les comportements humains en leur transmettant les instructions divines. Ils se sont tous acquittés de cette tâche. La preuve: la majorité de l'Humanité est affiliée à l'une des trois dernières formes de révélation divine: Judaïsme, Christianisme et Islam.  

Pour prendre un seul exemple plus près de nous, un homme exemplaire a fait la quasi unanimité: Serigne Abdoul Aziz SY Dabaakh qui a incarné et illustré, sous nos yeux, le projet humain de l'Islam. D'autres personnes moins connues, parfois anonymes, mais ayant bu à la même source, éclairent leur entourage par la qualité de leurs comportements et de leur moralité. Chacun d'entre nous en compte certainement dans son voisinage. Ce n'est donc pas une vue de l'esprit que de croire en la possibilité, pour l'humain, de s'éloigner des comportements bestiaux pour taquiner les cimes angéliques! Les modèles et les références, mais aussi les guides spirituels, n'ont pas fait défaut au Senegal pour nous indiquer le chemin. Il nous reste à l'emprunter résolument! 

Nous voulons que notre Pays change? Eh bien! Changeons!!!

Toute autre prétention de résoudre  les problèmes de notre société butera immanquablement sur la prescience divine. Être musulman, c'est se soumettre exclusivement à Sa Majesté et à Son Omnipotence. Au vu du chaos comportemental qui nous entoure, il est temps de se demander: où sont les 95% de soumis? 



Amadou Tidiane WONE

woneamadoutidiane@gmail.com
Jeudi 6 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Ouf ! Diouf au gnouf !

Ouf ! Diouf au gnouf ! - 24/11/2017