Venus Williams élimine sa soeur et va en finale à Montréal


Venus Williams élimine sa soeur et va en finale à Montréal

Venus Williams a gagné son duel familial contre sa soeur cadette Serena, N.1 mondiale, samedi en demi-finale du tournoi de tennis de Montréal, épreuve de la WTA sur surface dure dotée de 2.440.070 dollars. Elle affrontera en finale la Polonaise Agnieszka Radwanska dimanche.

Dans la première demi-finale, l'aînée des soeurs américaines s'est imposée en trois sets 6-7 (2/7), 6-2, 6-3 au terme de deux heures d'un match serré. 

Dans l'autre demi-finale et après aussi un peu plus de deux heures de jeu, la Polonaise Radwanska (tête de série N.3) s'est imposée à la Russe Ekaterina Makarova (WTA 19) en deux sets ponctués de deux tie-break 7-6 (7/1) et 7-6 (7/3). 

Pour les soeurs Williams, le match s'est joué principalement sur les services avec trop de doubles fautes pour Serena dans les deux derniers sets. Venus "a joué un grand match" grâce notamment à ses retours de service et en "s'ouvrant bien le court", a estimé Serena Williams à l'issue de la rencontre. 

La première joueuse mondiale a regretté ses "trop nombreuses doubles fautes" que n'ont pas compensé ses 19 aces. C'est d'ailleurs grâce à son service qu'elle a réussi à arracher le 1-er set au tie-break (12 aces sur le set) mais déjà, Venus avait mis son emprise sur le match. 

"Un match difficile"
"Ce fut un match difficile où j'ai bien joué", s'est félicité une Venus Williams souriante, contraste avec la déception sur le visage de sa soeur Serena qui a déjà tiré le bilan sur sa saison. "J'ai eu une saison décevante et plus particulièrement en Grand chelem", a déclaré Serena Williams alors qu'elle vient de gagner la semaine dernière à Stanford son quatrième titre de l'année et qui restait sur une série de cinq victoires de rang face à sa soeur aînée. 

A l'exception de son deuxième tour, Venus a dû s'employer à chaque match pendant trois sets pour se hisser jusqu'à la finale où elle devra développer le même niveau de jeu et autant d'agressivité. Elle devra aussi faire preuve de patience face à une Radwanska qui a renvoyé comme une métronome les grands coups de la gauchère russe Makarova. 

"Ca a été un grand match, très serré et je pense avoir été meilleure sur quelques points", a indiqué Radwanska très heureuse de son jeu et qui tentera de faire oublier dimanche sa finale perdue d'Indian Wells au début du printemps et décrocher ainsi son premier titre cette année. 

Si elle partira légèrement favorite, la N.5 mondiale se méfiera du niveau de jeu actuel de Venus Williams. "Elle joue un tennis incroyable cette semaine", a souligné samedi soir Radwanska.

En face, Venus Williams (WTA 26) sera aussi très motivée car, a-t-elle confié, "ça signifie beaucoup pour moi de gagner un tournoi", elle qui en a déjà gagné 45 en 20 ans de carrière dont le dernier face à la française Alizé Cornet à Dubaï en février dernier.

Dimanche 10 Août 2014




Dans la même rubrique :