Vente clandestine de l’arachide : Les personnes impliquées seront convoquées promet le chef du service régional du commerce de Kaolack


Vente clandestine de l’arachide : Les personnes impliquées seront convoquées promet le chef du service régional du commerce de Kaolack
Le Commissaire aux enquêtes économiques, Aliou Samb, chef du service régional de commerce à Kaolack a effectué hier une descente au niveau des points de vente clandestins où des opérateurs économiques stockaient l’arachide achetée chez des paysans à des prix non-réglementaires aux fins d’une spéculation dans le marché. Le chef du service de commerce a déclaré que les personnes qui sont impliquées seront convoquées, les graines saisies et leurs origines détectées en attendant une décision administrative idoine. Toutefois, Alioune Samb se veut prudent quant à la nature de l’infraction et affirme que ses services ne vont pas reculer devant ce qui à leurs yeux s’apparente à une délinquance économique. «Il n’est pas interdit à quelqu’un de vendre ses graines pour régler ses problèmes. Mais à quelle condition? A quel prix ? Nous tenons à ce que le règlement soit respecté », déclare le chef du service qui reconnait tout de même que l’arachide est commercialisée au niveau des «loumas » (marchés hebdomadaires) avant d’expliquer : «La commercialisation proprement dite telle qu’elle a été réglementée, c’est d’un point de collecte primaire vers un point de collecte secondaire, du secco à l’usine. C’est ça la commercialisation en réalité». Selon lui, c’est un arrêté conjoint du ministère du Commerce et celui du Développement rural qui doit déterminer le démarrage de la campagne de commercialisation d’arachide.
Samedi 26 Novembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :