Validation du plan stratégique de l'APDA : « Un moment capital pour l’artisanat », selon son directeur


L’Agence pour la promotion et le développement de l’artisanat a procédé ce matin à la validation de son plan stratégique 2017-2021 «  un cadre de référence pour l’Agence », dira Ibra Ndiaye son DG.  « En tant que bras opérationnel de la mise en œuvre de la politique définie par les Autorités compétentes de s’engager dans une démarche concertée et coordonnée de réalisation des actions pertinentes susceptibles de lever les contraintes et limites mais aussi et surtout d’exploiter judicieusement les potentialités de l’artisanat dans la mouvance du développement des territoires ».
 
D’ailleurs cette validation, fera-t-il savoir, est un moment capital pour l’artisanat, « en ce qu’elle est à la fois, porteuse d’espoirs de tout un secteur et de ruptures, jusque dans l’orientation stratégique de l’artisanat sénégalais ».
 
Les apports de l’artisanat dans le développement économique et social du Sénégal ne sont point négligeables assure le DG de l’Agence, qui indique que « la contribution de l’artisanat au PIB est estimée à 12% en 1992. Cependant, elle s’est retrouvée dans une moyenne de 9,18% de 1996 à 2001 ».
 
Le PSD de l’APDA permettra, selon M. Ndiaye à l’Etat et aux partenaires techniques et financiers d’avoir une bonne connaissance de l’organisation de l’APDA, de ses  missions et de sa capacité à relever les enjeux et les défis auxquels elle fait face en vue de contribuer aux objectifs du PSE en général et, en particulier, en matière de crédit  et d’encadrement des acteurs évoluant dans le secteur de l’artisanat.
 
Le cadre du plan stratégique est articulé autour  de la définition de la vision, des valeurs, de la mission, des orientations, des objectifs, des stratégies et des axes stratégiques. 


Vendredi 19 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :