Validation de la candidature d'Abdoulaye Wade: Le Conseil constitutionnel indique que la Loi fondamentale n’est pas rétroactive mais à effet immédiat


Validation de la candidature d'Abdoulaye Wade: Le Conseil constitutionnel indique que la Loi fondamentale n’est pas rétroactive mais à effet immédiat
DAKARACTU.COM - Au-delà du caractère et des interprétations politiques de la décision du Conseil constitutionnel validant la candidature de Me Abdoulaye Wade, l’avis des cinq sages révèle une nouvelle lecture de la Loi fondamentale. En termes juridiques clairs, le Conseil constitutionnel estime que la Constitution ne peut en aucune manière rétroagir ; mais elle est plutôt d’effet immédiat. C’est dire aussi quelque parts que Me Abdoulaye Wade vient de clôturer la Constitution de 1963 en bouclant ainsi ses deux mandats et par la même occasion il ouvre l’ère de la Constitution de 2001. S’il arrive à sortir victorieux de la présidentielle de février 2012, ce mandat sera le second qu’il exerce sous l’empire de la nouvelle Constitution.
Lundi 30 Janvier 2012




1.Posté par madimory le 30/01/2012 14:45
vraiement c'est triste ca de voir un dentiste taillé un oeil pour soigner la cécité

2.Posté par madimory le 30/01/2012 14:48
professeur ibrahima fall el hadji mbodji isma fall babacar gueye si vous permettez démissionnez de l'université pour laisser la place à siricondé cheikh diakhaté et cie



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016