Vacances citoyennes : A Kolda, près de 124 millions de FCfa seront débloqués

Cent quatre-vingt demandes de financement de projets ont été déposées par les jeunes de la région de Kolda. Mais, la plupart d’entre eux nécessite un complément d’information.


Près de 124 millions de FCfa seront débloqués d’ici la fin du mois de septembre prochain pour le financement des projets en faveur des jeunes de la région de Kolda. L’annonce a été faite par Mame Mbaye Niang, ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, lors d’une cérémonie de remise des attestations à 108 jeunes qui viennent de boucler une session de formation de deux semaines dans les domaines de l’infographie et de la bureautique.

Les récipiendaires ont été formés par le Centre national d’information et de documentation (Cnid) dudit ministère sur demande des députés à l’Assemblée nationale originaires de la région de Kolda. Ces fonds viendront s’ajouter à plus de 104 millions de FCfa qui ont déjà été dégagés pour le financement des projets au profit des jeunes du Fouladou. « A la date d’aujourd’hui, pour le département de Kolda, plus de 44 millions de FCfa ont été financés pour 12 projets sélectionnés. Médina Yoro Foulah a bénéficié de 31,829 millions de FCfa et le département de Vélingara plus de 28 millions de FCfa. La région de Kolda a reçu au total 104,399 millions de FCfa. Ce sont des projets déjà financés dont les porteurs ou les Gie qui ont bénéficié de ces financements qui ont déjà commencé à exploiter ou à travailler voire même à rembourser », déclare Mame Mbaye Niang. Il estime que le président de la République, Macky Sall, a rempli son contrat avec les jeunes de Kolda où 180 projets dont 23 plans d’affaires élaborés ont été déposés. Il demande aux jeunes d’être beaucoup plus entreprenants pour pouvoir profiter de cette manne financière. « Il n’y a pas un jeune sénégalais qui a un projet bancable et porteur avec l’ensemble des informations requises qui n’a pas de financement. La preuve, ce sont deux milliards de FCfa qui ont été investis dans votre région avec le concours du Papej. Combien de jeunes ont eu l’intuition ou la volonté de s’organiser et de demander le financement de leur propre ferme. Il faut matérialiser cette volonté individuelle car il y a la terre et l’eau », ajoute le ministre de la Jeunesse.

Mame Mbaye Niang s’est rendu auparavant à Saré Bidji, chef-lieu de la commune du même nom pour inaugurer une ferme de 7 hectares qui emploiera une vingtaine de jeunes de la collectivité locale pour un coût global estimé à 60 millions de FCfa.

Le Soleil
Mardi 23 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :