VOTE POUR LE HCCT A TOUBA : Me Madické Niang coincé entre le marteau du ndiguël et l'enclume du Pds.


Fervent mouride et éminent responsable politique du Pds, Me Madické Niang est désormais plongé dans un dilemme, car obligé de trancher entre ses croyances religieuses et ses convictions politiques. À Touba, malgré les suspicions de l'opposition qui douteraient de l'authenticité du ndiguël,  il reste établi ( car non encore démenti,  que le Khalife a porté son choix sur Serigne Sidi Abdou Aziz Bara Mbacké,  premier adjoint au maire, pour occuper le seul poste qui revenait à la commune au niveau du haut conseil des collectivités territoriales. L'avocat,  natif de Saint -Louis, fait partie des 100 conseils municipaux désignés par le Khalife Général des Mourides pour siéger au premier conseil municipal de l’histoire de la cité religieuse de Touba.

Certains de ses collègues de même parti ont,  en effet, décidé de croiser les bras sous le prétexte '' intelligent '' que le ndiguël résulte d'un deal, d'une invention car n'ayant pas été délivré par le porte -parole attitré du Khalife en la personne de Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké. En effet, c'est Serigne Cheikh Bara Maty Lèye, dont l'appartenance politique à l'Apr ne peut pas être démentie, qui s'en était chargé. D’autres comme Serigne Mor Mbacké, petit-fils de Serigne Fallou ont décidé de battre campagne pour les candidats choisis par la coalition qui réunit, depuis quelques jours, le Pds, l’Alliance Bokk Gis-Gis et l’UMP. Ces candidats sont Serigne Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly, Serigne Moustapha Mbacké de Missirah et Sokhna Astou Mbacké Binetou Serigne Abdou Borom Deurbi. Autrement dit, le mandat de Serigne Sidi, neveu du Khalife, n’est pas gagné d’avance dès l’instant qu’on sait que l’opposition est encore très forte dans la cité et ne manque pas de moyens financiers pour battre campagne efficacement avec le soutien non écarté de gros bonnets comme Me Madické Niang. L’opposition tient à gagner. Il faut rappeler que, même si le conseil départemental est entre les mains de Serigne Fallou Mbacké du Pds, les députés ( Abdou Lahad Seck Sadaga, Serigne Gallas Kaltom, Mame Khary Mbacké, Amy Cheikh Yaba, Baye Omar Diakhaté ) appartiennent à la mouvance présidentielle. Un retard qu’elle voudrait amoindrir avec l'opportunité qu'offrirait ces trois postes disponibles dans le Haut conseil des collectivités territoriales.

Le 4 septembre prochain, Me Madické Niang aura la lourde tâche de choisir ou de ne pas choisir du tout. Et quelle que soit l'option retenue, il trahira l’une de ses convictions les plus fortes, dilemme auquel du reste, il ne sera pas le seul à être confronté... 
Vendredi 12 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016