VOTE DU BUDGET DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE KANEL : Le Président et des conseillers de l’APR à couteaux tirés

Les militants de l’Alliance pour la République de la région de Matam ne parlent plus le même langage concernant le fonctionnement du conseil départemental de Kanel. En effet, des conseillers qui ne sont pas du camp du Président Abdoulaye Anne ont tenté de bloquer la marche de l’institution.


VOTE DU BUDGET DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE KANEL : Le Président et des conseillers de l’APR à couteaux tirés
La tentative de sabotage du déroulement du conseil départemental de Kanel n’a pas été du goût de son Président. En effet, ce dernier a dénoncé une tentative de déstabilisation menée par certains conseillers. D’après Abdoulaye Anne, ‘’quelques conseillers ont été payés à raison de cent mille francs CFA par leurs responsables politiques pour saboter la tenue du conseil départemental’’.

M. Kane qui précise que ces heurts étaient prévisibles rassure que l’institution ne fera pas l’objet de querelles politiques. ‘’Je n’admettrai jamais que des différends politiques soient transférés au niveau du conseil départemental’’, a-t-il fait savoir. Selon lui,  la politique doit se faire sur le terrain et non dans  des institutions républicaines. ‘’C’est parce qu’ils ne peuvent nullement m’attaquer au niveau de ma gestion que ces gens veulent utiliser d’autres créneaux pour bloquer le bon fonctionnement de l’institution départementale’’, a-t-il soutenu.

 En outre, le Président du conseil départemental de Kanel est convaincu que l’heure est au travail, à la prise en charge des préoccupations des populations et non à des querelles politiques inutiles.  Dans la même lancée, la conseillère  départementale Khardiata Bâ attribue ces agissements à certains membres du conseil départemental qu’elle qualifie de ‘’frondeurs’’.  ‘’Ils  ne travaillent pas pour le développement de leur terroir, au contraire ils sèment le désordre, et cela n’a pas sa place dans  l’institution’’, dénonce-t-elle.  Selon la conseillère, le budget de l’institution  n’appartient pas au président du conseil départemental, mais plutôt aux populations car d’après elle, 90% de ce budget sera affecté à l’investissement donc au niveau départemental.

Pour rappel, la divergence notée entre les conseillers départementaux serait venue du vote du budget de l’année 2017. Après lecture des comptes administratifs et financiers, il fallait passer au vote  à main levée. C’est ainsi qu’à l’issue du vote, renseigne le Président, sur les 56 conseillers que compte le conseil, 48 se trouvaient dans la salle. Ce qui fait que le quorum était atteint. M. Anne de souligner qu’après avoir obtenu 29 conseillers en faveur de l’adoption du budget, le préfet, suite à une contestation des frondeurs, a voulu que le vote soit repris pour une deuxième fois. Ce qu’il refusera catégoriquement. ‘’En voulant reprendre le choix des conseillers qui ont accepté d’approuver le vote du budget du conseil départemental de Kanel, l’Administration n’a pas voulu jouer  à la neutralité’’, accuse le Président Abdoulaye Anne. 

Enquête
Mercredi 15 Février 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :