VOL DE TÉLÉPHONES PORTABLES DANS UNE MOSQUÉE : Oustaz Serigne M'baye N'diaye jugé à la barre


En voilà un cas qui devrait intéresser Iran Ndao et Cie. Une affaire pour le moins insolite était à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, hier. Figurez-vous qu’un Oustaz, Serigne Mbaye Ndiaye, était jugé pour vol dans un lieu de culte. En langage plus clair, le prêcheur chipait les téléphones portables et chaussures des fidèles pendant que ces derniers priaient, le jour de la Korité.
Devant la barre, il n’a pas cherché à nier les faits. Au contraire, il reconnaît être un «sacc» (voleur). Mais, précise-t-il, c’était pour se payer le prix du transport histoire de rendre visite à sa famille établie à Touba. Heureusement pour notre Oustaz et «sacc», le tribunal a été indulgent en lui infligeant une peine d’avertissement. Que dit l’Islam à propos d’un «Oustaz» et «sacc» en même temps ? Nous attendons les éclairages de Iran Ndao !
Mardi 12 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :