VISITE DE LA CENTRALE DE 20 MEGAWATTS DE BOKHOL : Un partenariat public/privé de 17 milliards

La centrale solaire de 20 mégawatts de Bokhol, à Dagana, sera d’un grand apport au circuit de l’électricité. Un bijou de 17 milliards FCfa en cours de construction qui a reçu la visite d’une délégation dirigée par Thierno Alassane Sall, ministre de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables.


La centrale solaire de 20 Megawatts en cours de construction à Bokhol Dagana, a été visitée par une délégation des acteurs du secteur de l’énergie. Il s’agit du ministre de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables, Thierno Alassane Sall, accompagné de Thierno Seydou Niane, Directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), de Mouhamadou Makhtar Cissé, Directeur général de la SENELEC, et de Mamadou Saliou Sow, Directeur général de Sénergy 2 (filiale de GreenWish Africa REN et porteuse du projet).
Ce projet, dont les travaux ont démarré dans le courant du premier trimestre de l'année 2016 est le fruit d'un partenariat public-privé entre la CDC et des investisseurs privés internationaux souhaitant tirer profit du potentiel africain en matière de projets d’énergie renouvelable. Consciente des enjeux stratégiques du projet dans la mise en œuvre de la politique du mix énergétique déclinée à travers le Plan Sénégal Emergent (PSE), la CDC est le seul investisseur institutionnel présent autour de la table des promoteurs de la Société d’investissement GreenWish Africa REN, initiatrice du projet dans lequel elle détient 33% du capital, à côté d’autres privés sénégalais.
En effet, cette centrale est la première du genre en Afrique noire francophone au regard de sa puissance installée. L’infrastructure dont le coût global est évalué à 17 milliards FCFA cadre parfaitement avec l’ambition des plus hautes autorités du Sénégal de garantir aux populations un accès large et fiable à une énergie bon marché et non polluante, nous dit-on.
Les travaux sont réalisés à plus de 80 %, avec notamment : 100 % des structures supports posés plus de 60 000 panneaux solaires installés sur 76 000, Câblage HTA réalisé à 100% Plateformes d’onduleurs réalisés à 100%, Postes de livraison et supervision en cours de montage. La mise en service de la centrale est prévue en octobre prochain, avec son raccordement au réseau de la SENELEC dans lequel elle injectera ses 20 mégawatts de production.
Sa construction est assurée par la société CEGELEC Renewable Energies, filiale du Groupe VINCI. En plus des retombées importantes attendues, notamment en termes d’emplois créés et d’impôts locaux payés, plus de 45% des revenus tirés des investissements réalisés resteront au Sénégal.
 
Samedi 13 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :