VIOL DE L’ANIMATRICE YAMA DE LA SENTV : Thierno Amadou Diallo encours une peine de 5ans ferme

L’histoire qui a fait le tour du monde a été jugée à la barre des flagrants délits. Thierno Amadou Diallo qui a été inculpé pour le délit de viol sur la personne de Mame Penda Guissé alias Yama n’a rien trouvé de mieux que d’affirmer qu’il était un fan de l’animatrice et qu’il a toujours voulu couché avec elle. A en croire le sieur Diallo, Yama avait accepté de coucher avec lui pour 300000 francs. Ainsi, le verdict sera prononcé le 11 Octobre prochain.


«J’ai suis fan de Yama, j’adore son physique et j’avais envie de coucher avec elle», a expliqué Thierno Amadou Diallo, hier, à la barre des flagrants délits. Inculpé pour le délit de viol, le bourreau de l’animatrice « Racc» a contesté les faits qui lui ont été reprochés. Devant le juge, le jeune homme âgé de la vingtaine a confié tracer un plan diabolique juste pour se trouver nez à nez avec Mame Penda Guissé alias Yama afin de satisfaire sa libido. Continuant, le mis en cause explique que Yama a accepté de coucher avec lui car il lui avait montré une enveloppe contenant  la somme de 300000 francs. « C’est elle-même qui m’a donné un préservatif pour que je me protège et a frotté mon sexe avec ses mains pour que je m’excite. Après avoir fait l’amour, elle a constaté que je n’avais pas un sous et c’est là qu’elle m’a accusé de viol », a révélé Thierno Amadou Diallo. Mame Penda Guissé alias Yama a témoigné à la barre que son bourreau est venu à sa rencontre pour lui solliciter de venir chanter au mariage du fils d’alpha Condé.  Après avoir marchandé le coup de l’événement, ils ont conclu une somme de 250000 francs. C’est ainsi qu’il est venu chez l’animatrice de la Sentv pour soit disant attendre son oncle qui devait remettre l’argent à l’animatrice. « On était assis dans mon salon  en train de regarder un film et il m’a demandé de l’eau et c’est quand je suis levé qu’il m’a attaqué par derrière en mettant un couteau sur mon cou et c’est là qu’il m’a demandé de me déshabiller. J’ai enlevé mon jean et il a commencé à frotter son sexe entre mes fesses jusqu’à éjaculation. J’ai ramassé le couteau avec mes pieds et nous avons commencé à nous bagarrer. Je me suis échappée et c’est à ce moment que j’ai alerté mon voisinage », a attesté Yama devant le juge. Ainsi, l’avocat de la défense a expliqué que les faits sont constats et que le mis en cause n’est pas une personne digne de confiance. La robe noire dénonce que le sieur Thierno Amadou Diallo vient de faire six mois de prison ferme pour escroquerie et  qu’il doit comparaitre la semaine prochaine pour une autre affaire de viol. Sur ce, il demande de condamner le prévenu à une peine qui plaira au parquet et une amende d’un million de francs Cfa.  Lors de son réquisitoire, le procureur a expliqué qu’il n’y a pas eu de pénétration mais la partie civile a montré un certificat médical qui a révélé 10 jours d’ITT.  Ainsi, le représentant du parquet a développé que le viol est puni par l’article 320 du code pénal et la loi qui prévoit une peine d’emprisonnement de 5 ans ferme. Sur ce, il requiert une peine de 5 ans ferme. Le délibéré est prévu pour le 11 Octobre prochain. 
 
Mardi 4 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :