VIDÉO : Une battle de danse entre une policière et une ado met fin à une bagarre (et est saluée par Obama)


Régler un conflit avec quelques pas de danse... C'est la méthode originale qu'une policière de Washington a utilisée pour mettre fin à une bagarre entre des adolescents. Alors que la confiance de la population envers la police a atteint son taux le plus bas aux Etats-Unis en 22 ans, cette scène pourrait redorer le blason des policiers blancs, dont plusieurs ont été auteurs de bavures ces derniers mois.

Cette policière, dont le nom n'a pas encore été communiqué, a été appelée le 26 octobre dernier pour calmer une dispute entre des groupes de jeunes. Une adolescente présente sur les lieux, Aaliya Taylor s'est approchée de l'agent, son portable à la main diffusant l'un des hits de l'été, "Watch Me (Whip/Nae Nae)". Cette dernière n'a pas hésité à défier la jeune fille de 17 ans dans une battle de danse amusante, à découvrir dans la vidéo ci-dessus.

Ni son gilet pare-balles, ni ses lourdes chaussures et autres éléments de son équipement n'auront eu raison de son groove.

"Au lieu que cela tourne à l'affrontement, elle a renversé la situation pour en faire quelque chose d'amusant. Je n'avais jamais pensé que les policiers puissent être aussi cool. Il y a des bons policiers", a raconté Aaliya Taylor au quotidien américain au Washington Post. Cet affrontement improvisé a déjà été visionné plus de 973.000 fois sur Facebook. Et le sens du rythme des deux danseuses a conquis les autres adolescents présents, qui se sont dispersés dès la fin du duel.

Un bon exemple de maintien de l'ordre

Cette initiative singulière a été également saluée par le président Barack Obama qui y a vu un bel exemple de "police de quartier". Le président américain a même partagé un lien vers la vidéo sur son compte Twitter personnel.

"Qui aurait pu penser que la police de quartier pouvait se faire à l'aide du Nae Nae? Super exemple que la police peut s'amuser en nous protégeant"

Le 27 octobre dernier, Barack Obama avait souligné lors de sa rencontre avec les chefs de la police que de bons exemples de maintien de l'ordre devaient être montrés sur internet, et pas simplement les vidéos de bavures.

Depuis l'été dernier, plusieurs incidents concernant des hommes noirs tués par des policiers blancs font les gros titres des journaux, ainsi que des dizaines de manifestations fustigeant la brutalité policière. "Avec la technologie d'aujourd'hui, si l'un de vos policiers fait quelque chose d'irresponsable, le monde entier est au courant quelques instants plus tard. Et les très nombreux exemples du travail efficace de la police sont rarement montrés aux journaux du soir", regrettait le président américain.

Le même jour que cette battle, un autre fait divers à caractère discriminatoire a fait grand bruit dans les médias américains. Un policier blanc de Caroline du Sud a procédé à une arrestation très musclée d'une lycéenne noire dans une salle de classe. Une vidéo, montrant la scène, a soulevé une vague d'indignation et conduit au renvoi du policier, le 28 octobre dernier. Un hasard malheureux...
Vendredi 30 Octobre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :