Utilisation d’armes chimiques en Syrie : La délégation sénégalaise au Conseil de sécurité de l’ONU condamne et demande de situer les responsabilités


La délégation sénégalaise au Conseil de sécurité des Nations Unies sur la Syrie a déploré « l’emploi de toute sorte d’armes de destruction massive, y compris les armes chimiques, par quelque acteur que ce soit », en sa qualité d’état-Partie à la Convention sur les Armes chimiques. Elle a ainsi renouvelé ses encouragements à l’Organisation pour l’Interdiction des Armes chimiques (OIAC), via notamment la Mission d’Etablissement des Faits, dans ses efforts visant à « rassembler et à analyser, avec tout le professionnalisme requis, les informations auprès de toutes les sources disponibles », afin de situer les responsabilités sur cette attaque ignoble et permettre ainsi au Conseil de Sécurité de prendre les mesures nécessaires.
 
La délégation qui a regretté la profonde division du Conseil sur la crise syrienne a tancé les autres membres du conseil sur leur image au niveau de la Communauté internationale mais aussi au niveau des « populations syriennes écrasées et déboussolées par un conflit dont elles ne comprennent ni les tenants ni les aboutissements »
 
Pour finir, la délégation de réaffirmer la conviction du Sénégal que seule une solution politique négociée, sur la base du Communiqué de Genève et de la résolution 2254 (2015) notamment, permettra de parvenir à une issue définitive à ce conflit aux conséquences humanitaires des plus dévastatrices et de faire toute la lumière sur les allégations d’usage d’armes prohibées en Syrie.
Samedi 8 Avril 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :