Une présidentielle apaisée relève de la ‘’responsabilité’’ de tous les Sénégalais, selon un imam dakarois


Une présidentielle apaisée relève de la ‘’responsabilité’’ de tous les Sénégalais, selon un imam dakarois
L’élection présidentielle du 26 février prochain doit se passer dans la paix et pour que cela se réalise il revient à chaque Sénégalais de quel que bord qu’il se situe d’assumer ses ‘’responsabilités’’ en adoptant une démarche pacifique, a déclaré lundi l’Imam de la mosquée Shelter des HLM Grand-Yoff à Dakar.

Ahma Fama qui prononçait un sermon, peu après avoir dirigé la prière de la Tabaski, a souligné qu’il cible particulièrement dans cet appel à la responsabilité collective trois composantes de la nation : l’Etat, La classe politique et la presse.

A ce propos, il a relevé que l’Etat doit se montrer fort pour qu’à travers le ministère de l’Intérieur, surtout, le désordre ne s’installe pas. ‘’On ne doit pas laisser les gens dire n’importe quoi, se médire de n’importe qui, affabuler n’importe quoi dans le seul but de faire du mal’’, a martelé l’imam.

A l’endroit des politiciens, il a prôné la retenue et la bonne foi, soulignant qu’ils doivent savoir qu’ils ne sauront jamais forcer le destin en leur faveur, si telle n’est pas la volonté des électeurs, encore moins celle de Dieu. ‘’Personne d’entre nous ne sait qui sortira vainqueur de la présidentielle, mais Dieu qui accorde ses faveurs à qui il veut le sait’’, a-t-il dit, ajoutant qu’à partir de là il ne voit pas pourquoi certains ont tendance à verser dans la surenchère.

‘’Le mieux à faire le jour J c’est d’aller voter, puis de rentrer tranquillement à la maison pour attendre le verdict des urnes’’, a conseillé l’imam non sans s’interroger pour le déplorer sur le comportement de certains politiciens consistant à accepter le résultat d’une élection quand il leur est favorable et à le rejeter en cas de défaite.

Cette duplicité des politiciens doit amener les citoyens, notamment les jeunes, à éviter d’être entre leurs mains des objets qu’ils manipulent, a souligné Ahma Fofana qui a appelé la frange juvénile de la population sénégalaise à se garder de tout acte de vandalisme sur les biens publics. ‘’Les jeunes doivent savoir, a-t-il indiqué, qu’ils seront demain les dirigeants de ce pays et que tous ceux qui se battent actuellement pour le pouvoir sont sur la pente finissante de leur carrière politique’’.

En définitive, a dit l’imam, il faut savoir raison garder et se référer aux recommandations divines faites de droiture, d’amour du prochain et de recherche de la paix.

Tout autre comportement irait à l’encontre des préceptes du Coran qui, selon l’imam, ‘’nous avertit que Dieu se dressera toujours contre ses créatures si elles lui montrent désobéissance et persistent dans leurs désirs et besoins égoïstes’’.

( APS )
Mardi 8 Novembre 2011




1.Posté par paul camara le 08/11/2011 21:16
La ,je ne suis pas d'accord tout le monde sait que le senegal a toujours voté sans problemes nous votons depuis les années 1800
Ecoutez tout le monde sait que le probleme du senegal ,mais aussi des prochaines elections c'est wade
Le diame de ce pays est dans les mains de wade et ses partisants ; LES IMAMES ET LES MARABOUTS NE DOIVENT PAS ACCEPTER DU WAKHE WAKHITE CEST PAS MORALE
et voila pourquoi toutes nos pansees vont vers MAME ABDOU AZIZ SY car s'il etait là wade n'oserait jamais dire ces wakhe wakhite



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016