Une lettre suspecte envoyée à Silvio Berlusconi


Une lettre suspecte envoyée à Silvio Berlusconi
Une enveloppe suspecte adressée à l'ex-chef du gouvernement Silvio Berlusconi et qui contiendrait des balles et de la poudre a été interceptée par la poste à Milan, ont indiqué jeudi les médias italiens.
Les employés des postes ont bloqué la missive après avoir passé l'enveloppe suspecte aux rayons X, grâce auxquels ont été détectés des objets ressemblant à des projectiles, a indiqué la Préfecture de Milan. Les pompiers ont été envoyés sur place, tandis que l'examen du contenu de l'enveloppe se poursuit. La missive était adressée à Silvio Berlusconi, à l'adresse de sa luxueuse villa d'Arcore, aux environs de Milan. Aucun expéditeur n'était indiqué.
 
Cet incident survient quatre jours après qu'un homme a tiré des coups de feu contre deux carabiniers en faction devant le Palais Chigi, siège du gouvernement. L'un des deux militaires, grièvement blessé à la nuque, risque la paralysie et le pronostic des médecins à son sujet restait encore réservé jeudi. Ces coups de feu avaient été tirés dimanche, au moment même où le nouveau gouvernement de "large entente" entre la droite et la gauche mené par Enrico Letta prêtait serment, ravivant l'inquiétude en Italie, encore traumatisée par les actes terroristes des années de plomb (70 et 80).
 
L'auteur des coups de feu, Luigi Preti, un chômeur de 49 ans, qui a été aussitôt arrêté, a affirmé aux enquêteurs qu'il voulait se suicider et "commettre un geste éclatant contre des politiques".

7sur7
Jeudi 2 Mai 2013




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016