Une "grande nuit du Fouta" le 21 décembre pour financer des projets de développement local


Une "grande nuit du Fouta" le 21 décembre pour financer des projets de développement local
L’Association ‘’Fodde’’ (devoir en français) organise, le 21 décembre prochain, au Grand Théâtre à Dakar, une soirée dénommée ‘’nuit du Fouta’’ qui sera animée par Baaba Maal et dont les recettes serviront à financer des projets de développement local qui seront choisis selon une démarche scientifique ‘’très rigoureuse’’. Ses responsables en ont fait l’annonce, vendredi, lors d’une conférence de presse organisée à Dakar.

L’association met l’accent sur la solidarité et se fixe comme devoir de servir le Fouta, en vue de servir le Sénégal. Ses membres, des ressortissants de cette région historique située entre le nord du Sénégal et le sud de la Mauritanie, ont senti le devoir d’œuvrer pour le mieux-être des populations.

‘’Fodde veut organiser une nuit du Fouta avec Baaba Maal et d’autres artistes de renommée, le 21 décembre au Grand Théâtre, pour mobiliser des fonds en vue de financer des projets de développement local au Fouta’’, a indiqué le Colonel Mamadou Boubou Sall, son président.

Le Colonel Sall, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse, estime qu’il ‘’ est essentiel que nous mettions en place des mécanismes novateurs capables de booster la solidarité au quotidien pour en faire un levier de développement durable’’.

Fodde compte mettre en place une approche novatrice et pragmatique qui va au-delà des simples cotisations de ses membres pour financer ses activités, en mettant en place des mécanismes pertinents de collecte de fonds à l’image de la ‘’nuit du Fouta’’.

Au cours de cette soirée dansante, a-t-il annoncé, il sera procédé à la nomination des 100 personnalités les plus influentes du Fouta.

‘’Il s’agira de répertorier et de classer les identités les plus remarquables originaires ou ayant des attaches au Fouta’’, a expliqué le Colonel Sall.

Outre la soirée, Fodde songe à des projets de partenariat avec les structures en charges de l’emploi, des organisations de micro-finance, des institutions bancaires, etc.

Depuis sa création en 2002, l’association a à son actif d’importantes réalisations dans le Fouta dont une chambre de congélation et de réfrigération à Podor pour une valeur de 25 millions de francs CFA.

Mais pour le Colonel Sall, ces actions, si louables qu’elles soient, risquent de ne pas suffire, ‘’si une approche systématique n’est pas adoptée’’.

Les maires de Ndioum et de Podor, respectivement, Amadou Kane Diallo et Aissata Tall Sall, et le représentant de la famille Omarienne, Macky Tall ont pris part à la rencontre. Ils se sont félicités d’une telle initiative.

’’Fodde vient à point nommé et tente de recadrer les activités de développement’’, a affirmé Amadou Kane Diallo, estimant que pour qu’il soit durable, le développement doit épouser les besoins sociaux culturels de ceux à qui il est réservé.

‘’Fodde a compris qu’il faut œuvrer à la base, au plus prêt des populations, car c’est ce qui fait que le Sénégal sera dans un dynamique de développement’’, a pour sa part déclaré Aïssata Tall Sall.





Dakaractu2




Lundi 28 Octobre 2013
Notez


Dans la même rubrique :
Gorgui Dieng au sommet

Gorgui Dieng au sommet - 01/09/2014