Une équipe de la SenTV agressée par le maire des HLM


Une équipe de la SenTV agressée par le maire des HLM
Une équipe de la SenTV a été agressée cet après-midi par le maire des HLM accompagné de ses nervis.
L'équipe qui était en couverture de la conférence de presse des marchands ambulants qui demandaient à la mairie de Dakar de payer la dette de Khelcom Bâches qui menace de retirer son matériel de leur zone de recasement, a passé un après-midi désastreux.
Ndèye Khady Thiam Tall qui a joué les bons offices entre les responsables de Khelcom Bâches et les marchands ambulants, leur avait demandé le nom de leur interlocuteur auprès de la mairie de Dakar. Là, les marchands ambulants lui signifient que c'est le maire des HLM Pape Seck qui gère ce dossier.
Ndèye Khady Thiam Tall que nous avons jointe de nous expliquer en détail ce qui s'est passé. Selon elle :  "après avoir demandé aux responsables de Khelcom Bâches de prolonger le délai, j'ai pris mon téléphone et j'ai appelé le maire des HLM pour lui demander une audience afin de discuter avec lui sur  la situation. A la question de savoir s'il était à la mairie pour la rencontre, il nous répond : "vous savez bien que je suis à la mairie, alors ne me demandez plus où  je suis!"
L'équipe composée de moi, Ndèye Khady Thiam Tall, de la camerawoman Germaine et du chauffeur. On a pris la route pour la maison des HLM.
Une fois devant la mairie, le maire Pape Seck m'a rappelée pour me dire que finalement, il ne pourra plus répondre aux questions, car il avait un deuil et qu'il n'a plus le temps. Là, je lui rétorque que s'il s'avait qu'il n'allait pas nous recevoir, il ne devait pas nous déplacer.
Visiblement énervé par notre réponse, Pape Seck sort de son bureau en compagnie de nervis. Il s'attaque directement à la voiture, ouvre la portière, me brutalise et jette notre caméra dans la rue. Le chauffeur la ramasse et la garde avec lui. La, le maire ordonne à ses nervis de reprendre la caméra et de la casser. Mieux, en compagnie de ses nervis, le maire Pape Seck réquisitionne le véhicule, se met devant et ordonne au chauffeur de le conduire au siège de la SenTV.
Sur place, j'ai ordonné au vigile de ne pas le laisser entrer car il nous a attaqué, agressé et brutalisé aves ses gorilles.
Néanmoins, le maire a pu joindre Ndiaye Doss qui l'a fait entrer et s'adonner à une séance d'explication sans tête ni queue".

Cheikh Oumar Ndao le directeur de l'information a déclaré que "les lâches auteurs de cette violence barbare seront poursuivis"
Pour l'heure, la direction de la SenTV a déjà rédigé sa plainte qu'elle compte déposer demain à la première heure pour agression contre le maire des HLM Pape Seck et ses nervis.
Nous y reviendrons...
Mercredi 3 Juin 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :