Une enseignante américaine tombe enceinte de son élève de 13 ans

Alexandria Vera, une enseignante de 24 ans, accusée d’avoir eu des relations sexuelles répétées avec son élève de 13 ans, s’est rendue à la police du comté de Montgomery (Texas) en début de semaine.


Une enseignante américaine tombe enceinte de son élève de 13 ans
Alexan­dria Vera est professeur d’an­glais au Stovall Middle School dans la ville de Houston au Texas. L’histoire, rapportée par le Houston Chronicle, débute dès septembre 2015, au tout début de l’année scolaire. Inquiète de l’absence du jeune garçon, l’enseignante le contacte par Instagram afin de savoir pourquoi il n’est pas présent au collège, puis, lui transmet son numéro de téléphone pour qu’il puisse l'appeler quand bon lui semble. Débute alors une relation quasi officielle. En effet, selon le Houston Chronicle, les parents de l’élève étaient au courant de la nature de la relation qu’entretenait leur fils avec sa professeure et aurait même laissé leur adolescent passer plusieurs nuits chez elle. Au collège non plus, leur comportement ne passait pas inaperçu : les deux protagonistes parlaient ouvertement de cette relation et ne faisaient rien pour la cacher. Un jeune camarade de classe du garçon a expliqué à KHOU-TV avoir vu plusieurs fois l’adolescent « toucher les fesses [de l’enseignante] devant tout le monde ». Alexandria Vera, mère d’une petite fille de quatre ans, a affirmé aux enquêteurs de police avoir eu des relations sexuelles « presque tous les jours » avec le jeune garçon de 13 ans depuis septembre 2015.

Selon les documents fournis par les enquêteurs, la jeune femme est tombée enceinte en janvier 2016 et, selon ses propres dires, était enchantée de l’arrivée de cet enfant. Elle a finalement choisi d’avorter lorsque les services de protection de l’enfance de l’état du Texas ont commencé à enquêter sur cette relation interdite en février. De son côté, le direc­teur de l’éta­blis­se­ment scolaire a précisé que « lorsque les allé­ga­tions ont été formu­lées, cette profes­seur a immé­dia­te­ment été reti­rée de l’école ». Incarcérée depuis qu’elle s’est rendue à la police le 27 mai, la jeune femme de 24 ans est accusée d’abus sexuels répétés sur mineur.
Vendredi 3 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :