Un projet d'attentat "avancé" déjoué en France, un suspect interpellé

Un projet d’attentat "à un stade avancé" a été déjoué jeudi, a déclaré le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, lors d’une conférence de presse. Des perquisitions et des opérations de déminage ont eu lieu à Argenteuil, en banlieue parisienne.


Une importante opération policière a eu lieu jeudi 24 mars à Argenteuil, en banlieue parisienne. Il s’agit d’une opération antiterroriste, a déclaré Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, lors d’une conférence de presse, dans la soirée.

CONFÉRENCE DE PRESSE DE BERNARD CAZENEUVE

Les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont effectué plus tôt dans la matinée une "interpellation importante" qui a permis de "mettre en échec un projet d'attentat en France conduit à un stade avancé", a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.
Le ministre français de l’Intérieur a précisé que la personne interpellée était "un individu de nationalité française", suspecté d’être impliqué "à haut niveau" dans ce projet. "Il évoluait dans un réseau terroriste qui menaçait de frapper la France", a-t-il ajouté. Une enquête est en cours.
"Cette arrestation est le fruit d'une enquête minutieuse conduite depuis plusieurs semaines, qui a mobilisé d'importants moyens de surveillance physique et technique, ainsi qu'une coopération étroite et constante entre services européens", a ajouté Cazeneuve.
"Aucun élément tangible ne lie ce projet aux attentats de Paris et de Bruxelles", a précisé le ministre dans sa déclaration à la presse. Des perquisitions et des "opérations de déminage" étaient en cours jeudi soir dans un immeuble d'Argenteuil (Val d'Oise) dans le cadre de cette enquête conduite sous l'autorité d'une juge d'instruction antiterroriste. Le bâtiment a été évacué.
Vendredi 25 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :