Un peu plus sur le crash de l'avion sanitaire de Sénégal Air qui a fait 7 morts


Dakaractu a annoncé tard dans la soirée d'hier, l'accident survenu à l'avion en évacuation sanitaire pour le compte de la compagnie Sénégal Air, en provenance de Ouagadougou (Burkina Faso), qui s'est écrasé à 111 kilomètres de Dakar.
D'après les premières informations en notre possession, l'origine du drame serait une panne de kérosène, qui a fini d'emporter l'unique avion de la compagnie Sénégal Air.
Selon une source bien au fait de l'affaire, l'avion en question n'était même pas apte pour aller jusqu'au Burkina Faso. Par conséquent, si les contrôles techniques avaient été faits avec plus de rigueur, l'appareil en question n'aurait jamais du obtenir un certificat de navigabilité pour effectuer ce voyage.
Ainsi, les hautes autorités de l'aéroport seraient en train de pointer du doigt les responsables de l'Agence nationale de l’Aviation civile et de la météorologie (ANACIM) qui ont laissé faire. Mieux, les informations qui ont révélé que l'appareil était à court de kérosène, ont aussi précisé qu'en cette période d'hivernage où il y a généralement beaucoup de vent, les appareils prennent deux fois plus de carburant qu'en temps normal. 
Nos tentatives de joindre les responsables de l'ANACIM sont restées vaines.
Nous y reviendrons...
Dimanche 6 Septembre 2015
Dakaractu




1.Posté par kawori Jah le 06/09/2015 14:46
C'est inadmissible!!!!!!!!!!!!!!!!!! Il faut situer les responsabilités et de grâce n'invoquez pas "ndolu yallah"

2.Posté par Piloto le 06/09/2015 23:35
Super...encore un bel article dans lequel on n'apprend rien et qui est rempli de fausses informations !
"l'appareil en question n'aurait jamais du obtenir un certificat de navigabilité pour effectuer ce voyage" :
vous ne savez clairement pas ce qu'est un certificat de navigabilité...
"les appareils prennent deux fois plus de carburant qu'en temps normal".... oui bien entendu !! quelle belle info fiable...
messieurs les soit-disant journalistes, renseignez-vous au moins un minimum avant de parler d'aviation...

3.Posté par Moussa Diarra le 07/09/2015 01:04
Cela doit susciter des enquêtes professionnel et approfondies.
C'est seulement qu'en Afrique que les personnes meurt comme des bêtes sans poursuite judiciaire.
C'est vraiment affreux et désolant.
Tout ceci n'est que de la merde .

4.Posté par dada le 17/09/2015 11:58
trop de laisser aller au sénégal dans tout ça où est l'ETAT. Pourquoi on ne supervise pas à l'avance



Dans la même rubrique :