Un exemple de coopération entre la ville de Linguère et celle de Pont Saint Maxence (France)


Un exemple de coopération entre la ville de Linguère et celle de Pont Saint Maxence (France)
Le Maire de la commune de Linguère, Mr Aly N’gouille N’diaye, a magnifié ce week-end à Linguère, l’excellence des relations de partenariat solide et fécond entre les villes de Linguère (Sénégal) et Pont Saint Maxence (France), fruit de la coopération décentralisée.

C’était à l’occasion de la cérémonie de pose de la première pierre d’une infirmerie au Lycée Alboury N’diaye de  Linguère, dont les travaux de construction seront entièrement financés par la ville de Pont Saint Maxence de France.

Mr Aly N’gouille N’diaye a saisi l’opportunité pour se féliciter du  geste, et ensuite prendre l’engagement d’équiper la structure et la doter de médicaments.

De son côté, la délégation de la ville de Pont Saint Maxence, a tenu à faire l’historique du jumelage vieux de plusieurs décennies qui unit les deux villes, avant d’annoncer que la construction de cette infirmerie sera réalisée dans trois mois.

Le proviseur du Lycée Alboury  N’diaye, Mr Moustapha Sène, s’est pour sa part, réjoui du choix de son établissement d’autant plus qu’il est souvent en proie à des séries de crises d’hystéries collectives. Les sapeurs pompiers de Linguère ont eu, en un an, à faire plus d’une soixantaine de sorties pour secourir des élèves en crise.  Ainsi la construction de cette structure sanitaire permettra d’assurer la prise en charge médicale  d’un peu plus de 2 500 élèves que compte ce lycée.

Correspondance régionale de Mbargou DIOP. 
Lundi 21 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :