Un divorce à 68 millions de dollars

Le montant à payer à l’ex-top modèle par son ex-mari a battu les records dans ce domaine, la justice britannique n’ayant jamais fixé d’amende aussi élevée en matière de divorce.


Un divorce à 68 millions de dollars
La décision a été rendue ce vendredi par un tribunal londonien.
Le milliardaire, homme d'affaires et diplomate saoudien Cheikh Walid Juffali a divorcé avec Christina Estrada, sur la base de la loi islamique, il y a deux ans.
Mais l’ex-mannequin a porté plainte devant la justice britannique, reprochant à son ex-mari d’avoir divorcé avec elle à son insu, pour épouser une autre femme.
Devant le tribunal, elle a fait valoir que Cheikh Walid Juffali avait tenté d'utiliser son immunité diplomatique pour tenter de l'empêcher d'accéder au règlement juridiquement contraignant en Grande-Bretagne en matière de divorce.
Christina Estrada a déclaré au juge qu'elle avait besoin, pour mener sa vie, de 1,3 million de dollars par an et de cinq voitures
Vendredi 8 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :