Un divorce à 340 millions pour un ex-mannequin

Christina Estrada, 54 ans, est séparée de son mari , un cheikh saoudien, après 13 ans de mariage.


Elle aurait refusé un règlement de 64 millions$ de son ex, le Dr Walid Juffali.

Elle lui réclame l’équivalent de 340 millions de dollars, un des plus gros divorces du Royaume-Uni, selon le Daily Mail.

Voici comment ses avocats justifient cette somme importante.

Le budget vêtements de Christian Estrada, une ex-mannequin, notamment des pneus Pirelli, est de 1,7 million de dollars par année.

Un montant qui couvre : 69 000$ en manteaux de fourrure, 189 000$ en vêtements de haute couture, et 36 500$ dollars en souliers, à chaque année. Il faut ajouter à cela 101 000$ pour deux sacs à main de luxe, 45 000$ en frais de téléphone cellulaire.

Interrogée sur ses demandes, elle a livré un témoignage émotionnel, devant la cour.

«Je suis Christina Estrada, j’ai été un mannequin international. C’est le genre de vie auquel je suis habituée», a-t-elle lancé aux avocats de son ex-mari.

Côté immobilier, elle veut l’équivalent de 95 millions$ pour une nouvelle demeure. Elle en a visité plusieurs, moins chères, qui n’étaient pas à son goût, dont une où elle aurait dû vivre sur le même étage que son personnel,ce qui ne lui plaisait pas.

Pour son personnel d’ailleurs, elle a besoin de plus de 600 000$ par an. Ses traitements de beauté à eux seuls lui coûtent, selon sa requête, 160 000$ annuellement.

Ses avocats prétendent que son mari, qu’elle a accusé d’adultère, pèse 13 milliards de dollars. Ses procureurs à lui parlent plutôt d’une fortune considérablement moins grande,de seulement un milliard.
Mercredi 29 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :