Un autre problème lié à la cimenterie Dangoté-Sénégal : Vicat attaque l'Etat sénégalais


Un autre problème lié à la cimenterie Dangoté-Sénégal : Vicat attaque l'Etat sénégalais
DAKARACTU.COM - L’Etat du Sénégal serait-il malade de ses cimenteries ? Nos confrères de la ‘’Lettre du continent’’ semblent dire : Oui ! Le cimentier français Vicat a déposé, fin novembre, une demande d'arbitrage devant la Cour commune de justice et d'arbitrage (CCJA) d'Abidjan contre l'Etat sénégalais qu'il accuse de distorsion de concurrence, nous révèlent-ils. Cette démarche , d’après ‘’La lettre du continent’’ traduit l'exaspération du groupe français face à l'implantation d'une cimenterie concurrente par le groupe de l'homme d'affaires nigérian Aliko Dangote (LC nº670). Représenté entre autres par l'avocat parisien Thierry Lauriol (cabinet Jeantet), Vicat reproche aux autorités sénégalaises d'avoir permis au groupe Dangote de s'implanter dans le pays en violation des règles de droit. Pourtant le groupe français fut longtemps soupçonné d’être mêlé à la longue ‘’Affaire Dangoté contre Famille Serigne Saliou’ Coïncidence ? Après avoir été informé, nous dit-on, de cette demande d'arbitrage, le groupe nigérian a mis un terme, début décembre, à un autre litige l'opposant à la famille de Serigne Saliou Mbacké, cinquième khalife de la puissante confrérie des Mourides décédé en 2007, en lui versant près de 6,6 milliards F CFA (près de 10 millions €).
Jeudi 12 Décembre 2013
Dakar actu




Dans la même rubrique :