Un Boeing de la compagnie nationale Ecair qui a récemment inauguré une desserte à Dakar, saisi à Paris


Un Boeing de la compagnie nationale Ecair qui a récemment inauguré une desserte à Dakar, saisi à Paris
Selon les informations de La Lettre du Continent, un Boeing 757 de la compagnie nationale congolaise Ecair a été empêché de redécoller de l'aéroport Charles de Gaulle à Paris, le 12 avril, alors qu'il s'apprêtait à rejoindre Brazzaville. Quelque 200 passagers de la compagnie qui a récemment ouvert ses portes à Dakar pour une desserte Brazzaville-Dakar via Bamako ont dû être débarqués.
Cette saisie effectuée aux alentours de 20h45 par Henri Mercieca, huissier de justice, entre dans le cadre du litige  commercial opposant, depuis près de vingt ans, le patron des Brasseries africaines de Brazzaville (BAB), François Odzali, aux autorités congolaises révèle La Lettre du Continent.
A la fin des années 90, cet homme d'affaires congolais avait intenté une action en justice après la destruction de son complexe industriel, en 1997, au Congo-B, en raison de la guerre civile. Alors que la justice de son pays lui avait donné gain de cause quelques années plus tard, François Odzali n'a jamais pu se faire dédommager.
Le 18 mars, la Cour de cassation française a confirmé un jugement du Tribunal de grande instance de Paris condamnant Brazzaville à lui verser plus de 70 millions €. L'Etat congolais est défendu sur ce dossier par Olivier Loizon (cabinet Scemla Loizon Veverka & De Fontmichel).
Rappelons que ECAir avait inauguré sa desserte Brazzaville-Dakar via Bamako le 22 mars passé...
Mardi 14 Avril 2015
Dakaractu




1.Posté par Abdoun le 14/04/2015 17:09
LA FRANCE EST DÉRRIÈRE CETTE AFFAIRE POUR SAUVEGARDER LES INTÉRÊTS D'AIR FRANCE

2.Posté par DOUL REK le 14/04/2015 20:35
YES c'est exactement ce que je pensais. Air France est pret a tout pour sauvegarder ses interets. !!!!! Africains réveillez vous !!

3.Posté par un_français le 15/04/2015 12:03
La France et le parti socialiste sont bien derrière cela et l'action entreprise par cet huissier de justice est totalement hors la loi puisque ECAIR d'un point de vue juridique n'appartient pas à l'Etat Congolais puisque ce dernier est seulement actionnaire de la compagnie et non propriétaire. ECAIR étant une compagnie privée. C'est un peu comme si le Congo interdisait aux avions d'Air France de décoller sous prétexte qu'un ancien chef d'entreprise Français a eu gain de cause par un tribunal de Brazzaville l'opposant à l'Etat Français. Encore une bouffonnerie de notre Président Hollande...

4.Posté par MODOU MODOU le 15/04/2015 13:09
AIR FRANCE EST DERRIERE

5.Posté par meryl le 15/04/2015 13:48 (depuis mobile)
rien n arretera Ecair notre compagnie

6.Posté par louz le 16/04/2015 11:30
Quelle facilité ? il ya bien d'autres procédures qui pouvaient être explorées que mettre en difficulté une jeune entreprise qui se cherche encore. Espérant que ce n'est pas la concurrence que les francais craignent.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016