Un 3e terroriste se fait exploser à Téhéran, l'EI revendique

Un 3e terroriste s'est fait exploser mercredi à Téhéran au mausolée de l'imam Khomeiny visé par une attaque en même temps que le Parlement iranien, a rapporté la télévision d'Etat. Deux autres terroristes l'avaient précédé en matinée. Le groupe djihadiste Etat islamique a revendiqué ces attaques via son agence Amaq.


Au mausolée de l'imam Khomeiny où des coups de feu ont été tirés, un homm et une femme se sont fait exploser à l'extérieur du bâtiment situé à une vingtaine de km au sud de Téhéran, selon les agences de presse. Au moins cinq personnes seraient blessées, selon l'agence Ilna.

Dans l'enceinte du Parlement, des hommes armés ont ouvert le feu faisant trois blessés dont un garde de sécurité. Un homme s'est fait exploser au quatrième étage d'un bâtiment alors que les forces spéciales avaient donné l'assaut contre deux assaillants armés, a rapporté mercredi la télévision d'Etat. Des forces de sécurité ont par ailleurs désamorcé une autre bombe. Un député a déclaré à la radiotélévision iranienne Irib que trois hommes armés avaient pénétré dans l'enceinte du Parlement, armés de fusils et d'un pistolet. 

C'est la première fois que des attaques quasi-simultanées sur de tels lieux hautement symboliques iraniens ont lieu à Téhéran. L'Iran chiite aide militairement le régime syrien face aux rebelles et au groupe djihadiste Etat islamique (EI). Il soutient également le gouvernement irakien dans sa lutte contre les groupes djihadistes. Des conseillers militaires et des volontaires iraniens mais aussi afghans et pakistanais épaulent les armées irakienne et syrienne sur terrain.

Ces dernières années, les autorités iraniennes ont affirmé à plusieurs reprises avoir arrêté des "terroristes" qui voulaient mener des attaques contre Téhéran et d'autres grandes villes du pays.
Mercredi 7 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :