Ucad : l'étudiant touché par balle succombe à ses blessures


Ucad : l'étudiant touché par balle succombe à ses blessures
DAKARACTU.COM Il s'appelait Bassirou et était régulièrement inscrit à la Faculté des Sciences Techniques en L1 MPI ( Maths Physique et Informatique). Selon le responsable des étudiants sur place, après avoir reçu une balle perdue des forces de l'ordre, l'étudiant Bassirou qui avait été évacué à bord d'une ambulance, a finalement rendu l'âme. Nous y reviendrons plus en détails...
Jeudi 14 Août 2014
Dakaractu




1.Posté par Mamadou le 14/08/2014 20:38
Trop c'est p jusque quand l’État arrive à régler une bonne fois le problème des bourse,on est déjà le les étudiants n'arrivent à percevoir leurs bourses

2.Posté par ndiaye le 14/08/2014 20:41
un grand mathematicien thieyy senegl fougnou dieum li niawna

3.Posté par ifto le 14/08/2014 21:22
Ce régime de la dynastie faye-sall nous promet des lendemains très sombres au sénégal. Ce régime doit prendre des leçons sur la Révolutikon Française, le sort de Louis XIV n'épargne le roi fay-sall xiv. Les sans culottes sdénégalais sont organisés tant à l'étranger qu'à l'intérieur du sénégal. A bas APR, aAbas la poularisation rampante du sénégal.

4.Posté par manesta le 14/08/2014 22:19
je pense qu'il sera fier d'avoir privé un étudiant de ce qu'il a bénéficié lui (mary tew) en tant que mathématicien.c'est vraiment honteux pour ce département.repose en paix frère innocent

5.Posté par baba le 14/08/2014 22:23
Non, pas de problèmes ethniques: il y a combien de haalpoulars qui sont contre le régime de Macky.
Allez voir au Fouta ou regardez autour de vous.
Nous avons un régime nul qui pense que seul la force peut régler les choses.
On verra bien qui va reculer.

6.Posté par coumba thiaw le 14/08/2014 23:38
c'est vraima grave on en a mare de se regime forcing nous dissons non a la tuerie des etudiant nous ne somme pa a gaza.

7.Posté par SENE le 15/08/2014 00:01
inncroyable maky ns a dessu et continu de ns decevoir encor de ns decevoir on regrette bcp de tavoir elu on sai batu prk k tu soi o pouvoir j ne sui pa politicien mai jai combatu wade par espoir mai si cete a refair j le ferai pa car lui o moi amone na yeurmader la situatio a lucad est alarmante les policier agraiss les etudian alor k ce st nos frere mari tewne fai k de lintox freveil toi

8.Posté par SENE le 15/08/2014 00:35
MAKY tu ns a dessu
et ns etudian on regrette bcp de tavoir elu on a comi une groosse ereuro moin wade borom yeurmeude lawone tn regime est la pur chose kona conu les policier pesecute les etudian et fon di banditisme il agraisse les etudian alor k ce st no frer c pa joli o lieu de retablir lordre mary taw ne fai k de lintox c alarman j ne sui pa 1politicien mai par espoir jai tt regreter tn regim est pur k celui de wade mai tu te tromper de peuple en croiyan k la persecusion va taporte kelk chose les etudian son fatiger les policier fon nimporte koi et tn ministre ne te di jamai la verite il fo k sa arete on nai des humain il fo k sa arete met fin a tou sa boul fate sa demb

9.Posté par La voix du peuple le 15/08/2014 01:13
Attention! Attention! Je supplie le procureur d'ouvrir une enquete pour arreter le tireur embusque qui a agi sur ordre du Pds. C'est comme cela que Balla Gaye a ete tue dans la confusion par des tueurs envoyes par Wade. Il veut retourner l peuple contre le pouvoir, comme il avait fait tirer sur les etudiants pour discrediter le regime de Diouf! C'est le Pds qui tire sur les etudiants pour faire porter le chapeau a la police et a macky, Wade est est demon! Il est capable de tout pour liberer son fils!

10.Posté par welainde le 15/08/2014 02:31
Le gouvernement ne reculera pas face à ses sauvageons qui veulent créer des troubles au profit de ses hommes et femmes qui croient pouvoir rendre le Sénégal ingouvernable.Mais ils se trompent lourdement.Les ennemis de la nation seront sévèrement châtiés.

11.Posté par INTELLIGENT le 15/08/2014 06:13
CE DESORDRE EST CREE PAR L OPPOSITION C TOUT . MACKY EST LOIN DU PAYS.......J ACCUSE LES W

12.Posté par Moustapha_Ali1 le 15/08/2014 16:30
Cette situation est vraiment triste pour le Sénégal.
Je crois que les responsabilités sont partagées. L'Etat n'a pas respecter sa parole par rapport a la date prévu pour le paiement des bourses des étudiants. Ce qui n'est pas normal! Les étudiants étaient en droit de revendiquer de manière citoyenne et républicaine.
D'un autre côté, si l'Etat n'a pas payé, il devait avoir une explication à cela. Les étudiants devaient laisser les responsables étatiques en charge de la question pour ce prononcer la dessus avant toute manifestation.

Je crois que nous confondons trop souvent liberté, démocratie et anarchie. l'Etat du Sénégal à des Devoirs et des Droits. Le citoyen en occurrence l'étudiant a des Droits et des devoirs. En cas de conflits, seules la voix du dialogue, du compromis est la meilleures. la violence entraîne la violence.
Les policiers ne peuvent pas tirer s'ils n'ont pas été attaqués en premier! La présence des policiers n'autorisent pas les étudiants à les jeter des cailloux dessus! Soyons véridique. L'histoire nous dit que David avait tué Goliath avec une pierre. La pierre, arme par excellence de certains étudiants, est une véritable arme.
J'ai impérativement besoin de ma bourse! mais je peux comprendre que notre pays, très pauvre et endetté, traverse des moments difficiles. Je sais que si les décideurs pouvaient vraiment améliorer les conditions de vie à la fac, ils auraient fait !
Notre véritable problème c'est l'impatience. Malgré les nombreuses difficultés de l'Etat, les bourses sont encore là, mais si elles sont symboliques, irrégulières.
Ne nous laissons pas instrumentaliser par des hommes politiques véreux, qui n'ont pas leurs enfants à l'UCAD encore moins au Sénégal, mais qui au lieu de nous montrer la voix de la paix, nous dresse plutôt contre les dirigeants comme s'ils pouvaient mieux faire!
Une balle, et une âme s'est éteinte! Cette situation nous consterne tous! nous sommes tristes! Mais les véritables personnes qui en souffrent ce sont les parents du défunt. Pourtant j'ai mal! Cela aurait pu être n'importe quel étudiant présent sur les lieux d’affrontement! La solution se trouve dans la "non violence" de Mahatma Gandhi ou Martin luther KING.
"On a deux vies: La deuxième commence le jour où on réalise qu'on en a juste une" Confucius

«... ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays... » Kennedy.

Que Dieu nous aide à nous réconcilier avec nous même et avec les autres (toutes les parties prenantes ouvrant pour le développement du Sénégal), car la violence conduit à la ruine. Il est facile de détruire, mais difficile de construire. Que Dieu vous bénisse.



Dans la même rubrique :