USURPATION DE FONCTION : D. Guirassy se fait passer pour un agent de la Brigade des mœurs pour arnaquer une prostituée

Agent de sécurité de son état, D. Guirassy semble être obsédé par les hommes de tenue. Sinon comment comprendre qu'après une virée nocturne au bar dancing «Cœur d'Adéane» de Dieuppeul, il a tenté d'arnaquer une belle de nuit, en se faisant passer pour un policier.


USURPATION DE FONCTION : D. Guirassy se fait passer pour un agent de la Brigade des mœurs pour arnaquer une prostituée
Il jouait au faux policier. Mais finalement, il a été épinglé par un vrai policier révèle le Populaire. Et lorsqu'il a été sommé de montrer sa carte professionnelle, D. Guirassy, qui n'en disposait naturellement pas, a commencé à s’en emmêler les pinceaux. 
Dans un premier temps, il a expliqué qu'il était en service à la Brigade des mœurs du commissariat central de Dakar. Mais tout de suite après, il a changé d'avis en indiquant aux éléments de la Brigade des recherches de la police de Dieuppeul, qu'il était un agent du Gmi de la 9e compagnie. 
Et comme si cela ne suffisait pas, nos confrères du Populaire révèlent qu'il a aussi dit qu'il était en service au Camp Abdou Diassé. Et puis encore qu'il était un caporal de l'armée sénégalaise en service à la 3e compagnie du Bataillon des parachutistes de Thiaroye. 
En réalité, tout a commencé lorsque cette nuit-là, l'agent de sécurité, marié et père de deux enfants, a décidé de faire une virée, en se rendant au bar dancing «Cœur d'Adéane» de Dieuppeul pour prendre quelques verres. A un certain moment, il est sorti pour prendre de l'air. C'est alors qu'il est tombé sur une belle de nuit à qui il a fait une proposition pour une partie de jambes en l'air. 
Malheureusement pour lui, ils ne sont pas tombés d'accord sur le prix de la passe. Ce, après quoi, il s'est fait passer pour un agent de la Brigade des mœurs. Voyant que la belle de nuit avait commencé à prendre peur, il en a profité pour lui réclamer de l'argent, au risque de l'embarquer. 
Pendant ce temps, un agent de la police de Dieuppeul qui avait de loin suivi la scène, n'a pas hésité à se rapprocher d'eux pour s'enquérir de la situation. C'est là que le pot aux roses a été découvert. Embarqué manu militari, Guirassy qui est en réalité un agent de sécurité a reconnu les faits.
Seulement, il a tenu à préciser qu'il était ivre et lorsqu'il était dehors pour prendre de l'air, un véhicule pick-up de la Brigade des mœurs passait sur les lieux. Et lorsque la belle de nuit a voulu prendre ses jambes à son cou, il l'a retenue par le bras pour lui dire que ces derniers étaient des collègues. C'est ainsi, dit-il, que les éléments de Dieuppeul sont intervenus. 
Mettant tout sous le coup de l'ivresse, le mis en cause a expliqué aux enquêteurs que c'est face aux multiples questions du policier qu'il s'est dédit autant de fois. 
Au terme de la durée légale de sa garde à vue, D. Guirassy a été déféré au parquet pour usurpation de fonction. 
Jeudi 18 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :