US Open : Serena Williams va-t-elle entrer dans l’Histoire ?

L'Américaine Serena Williams aborde, ce lundi 31 août, l'US Open avec une seule idée en tête: en cas de victoire finale, elle sera seulement la quatrième joueuse de l'histoire à avoir remporté les quatre tournois majeurs la même année, la première depuis l'Allemande Steffi Graf en 1988.


À presque 34 ans, la cadette des Williams est l’objet de toutes les attentions alors qu’elle se lance ce lundi dans un grand défi : remporter les quatre tournois majeurs la même année. Serena Williams, qui a gagné cette année coup sur coup l’Open d’Australie, Roland-Garros et Wimbledon, a en effet la possibilité de réaliser le Grand Chelem.

« Elle n’a plus rien à prouver à personne »

Une performance si rare qu’il faut remonter à l’Allemande Steffi Graf il y a vingt-sept ans. Et si elle réussissait à s’imposer à New York, Serena Williams égalerait par la même occasion le record de 22 titres du Grand Chelem, détenu par Steffi Graf. « Je n’ai pas grand-chose à perdre durant ce tournoi, a pourtant affirmé la championne. Ici, j’ai l’occasion de défendre mon titre. J’adore gagner ici, j’adore jouer ici et c’est tout ce que je veux faire ». « Elle a déjà battu un nombre de records incroyables, qu’elle a encore du temps devant elle et qu’il n’y a aucune raison de se mettre beaucoup de pression sur ce tournoi, même si tout le monde le fait. Elle n’a plus rien à prouver à personne », affirme son coach Patrick Mouratoglou.

L’une de ses meilleures ennemies sur le court, la Russe Maria Sharapova, absente pour cette quinzaine, affirme : « Vu tout ce qu’elle a d’ores et déjà accompli, se retrouver dans cette position, c’est du bonus pour elle. Pouvoir réussir cela à New York où elle a tellement de bons souvenirs en ferait une super histoire. » D’ailleurs, le forfait de Sharapova est une bonne nouvelle pour Serena Williams qui aurait pu la retrouver en demi-finale.

 

En l'absence de Sharapova, la joueuse la mieux classée dans la partie de tableau de Williams est désormais la Serbe Ana Ivanovic, tête de série numéro 7, que Williams pourrait affronter en demi-finale. « J’espère qu’elle le fera, car c’est une vraie championne », raconte Novak Djokovic. À New York, Serena Williams évolue dans son univers. Elle fait la loi à Flushing Meadows depuis 2012 et a déjà remporté le titre à six reprises. Quant à Roger Federer, il explique que « ce genre d’opportunité ne se présente pas souvent dans une carrière et même dans le tennis en général ». Le dernier revers à Flushing Meadows pour Serena Williams remonte à la finale de l’édition 2011 lorsqu’elle s’incline face à Samantha Stosur (6-2/6-3).

Source RFI

Lundi 31 Août 2015




Dans la même rubrique :