UN SÉNÉGALAIS MAL BARRÉ AU GABON : Seydou D. au coeur d’une rocambolesque affaire d’homosexualité


Six personnes dont un Sénégalais du nom de Seydou D. ont été interpellées vendredi dernier par la Brigade de Gendarmerie de Moanda (Gabon) et présentées devant le procureur de la République près du tribunal de première instance de Franceville, pour attentat présumé aux bonnes mœurs et viol sur mineur.
Selon les radars sensibles de Libération, les six complices ont été interpellés pour des actes d’homosexualité, une pratique non condamnée par la loi gabonaise mais immorale dans la société gabonaise. Selon le procureur, Gilbert Mbarangolo, les faits remonteraient au courant du mois de février.
Les six présumés coupables sont un Congolais (RDC), un Sénégalais, un Tchadien et trois Gabonais dont un jeune de plus de 15 ans. Ils auraient été pris en flagrant délit par les éléments de la Gendarmerie de Moanda, puis entendus par le procureur vendredi dernier.
Ces derniers pourraient également être inculpés pour viol sur mineur, étant donné que la version du jeune homme dont l’identité n’a pas pu être révélée, relèverait d'un cas d’acte sexuel contre nature sans consentement, a indiqué le procureur qui s’est abstenu d’en dire plus, par obligation de ré- serve. J-F Pounga Mouyoumba de nationalité Congolaise (RDC), avoue pour sa part, être né homosexuel. Tandis que Khalil Abdoulaye K. (Tchadien) et D. Seydou (Sénégalais), seraient, selon eux, victimes des avances du jeune Rufin M, gabonais de 18 ans.
Vendredi 3 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :