UN LITIGE FONCIER OPPOSE LE MAIRE DE LOUGA À DES CONSEILLERS MUNICIPAUX DE L’OPPOSITION.


UN LITIGE FONCIER OPPOSE LE  MAIRE DE LOUGA À DES CONSEILLERS MUNICIPAUX DE L’OPPOSITION.
Un litige foncier portant sur l’affectation d’un lot de  65 parcelles à usage d’habitation a opposé, ce samedi, au cours de la réunion du conseil municipal, le maire de la commune Moustapha Diop, à certains conseillers municipaux de l’opposition, dont Amar Thiam de Rewmi et Birahim Tall, un ex militant de Bokk Guis-Guis .

Ces élus de l’opposition ont estimé que l’attribution de ce lot de parcelles au maire, n’aurait pas été faite dans les règles de l’art par les services compétents en la matière, soulignant, que cette attribution constitue une nébuleuse qui engendrerait une spéculation foncière, qu’il conviendrait de clarifier.

C’est pourquoi, ils ont demandé au maire de leur expliquer les critères d’attribution de ce lot, et de leur dire les conditions de  son affectation au maire.

Dans sa réponse le maire Moustapha Diop, a  rejeté les allégations de l’opposition, indiquant que ce sont les services des impôts et domaines qui lui ont affecté ces 65 parcelles en tant que maire, aux fins de les réaffecter aux ayants droit.

C’est pourquoi, il a demandé au conseil municipal, de se prononcer sur l’attribution de ce lot de 65 parcelles, et de la suite à leur réserver. Dans leur écrasante majorité, les conseillers municipaux ont donné quitus au maire, à charge pour lui de les distribuer aux plus nécessiteux. Ce que les membres de l'opposition n'ont pas voulu entériner dans un premier temps, avant de s'y résoudre, du fait de la majorité...


Mbargou Diop, correspondant permanent à Louga
Lundi 13 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :